NOUVELLES
31/03/2020 17:43 EDT

L'OMS passe par les jeux vidéo pour lutter contre le coronavirus

Les jeux vidéo sont une façon de s'occuper pendant le confinement, et la campagne «Play Apart Together» doit aussi sensibiliser aux gestes barrières contre la COVID-19.

picture alliance via Getty Images
L'OMS passe par les jeux vidéo pour lutter contre le coronavirus (photo d'illustration prise le 27 mars 2020 à Berlin 27 March 2020)

Tous les moyens sont bons pour sensibiliser aux gestes barrières et endiguer l’épidémie de coronavirus. Pour diffuser les messages auprès des millions de «gamers», l’Organisation mondiale de la Santé s’est alliée aux géants du jeu vidéo.

Sans surprise, alors que plus de 40% de la population mondiale est appelée ou astreinte à rester chez elle, les jeux vidéo font partie des activités plébiscitées. Les joueurs y voient une façon d’occuper des journées de confinement parfois longues, tandis que pour les gouvernements et autorités sanitaires, c’est une activité qui ne nécessite ni déplacements ni contacts autres que virtuels. 

Sur Twitter, l’ambassadeur de l’Organisation mondiale de la Santé sur la stratégie mondiale a donc «encouragé» le 28 mars à «jouer seul ensemble», lançant par la même occasion la campagne «Play Apart Together», en partenariat avec 18 entreprises comme Riot Games, Zynga, Twitch, Unity Technologies ou encore YouTube Gaming. 

L’objectif? Diffuser pendant les sessions de jeux les messages de prévention, comme la distanciation sociale, le lavage régulier des mains, les réflexes à adopter en cas de toux ou d’éternuement.

«Nous sommes à une période cruciale pour l’avenir de cette épidémie. L’industrie des jeux vidéo dispose d’une audience mondiale et nous encourageons à “jouer seul ensemble”. Davantage de distance physique et d’autres mesures pour aplanir la courbe et sauver des vies», a écrit Ray Chambers.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À VOIR AUSSI: Achats sur le web: le coronavirus a un impact