DIVERTISSEMENT
20/03/2020 13:27 EDT

Nouvel album de Louis-Jean Cormier: un peu de douceur en ces temps sombres

Le chanteur a su se réinventer... tout en nous offrant du bon vieux «Louis-Jean».

C’est en ce vendredi 20 mars pluvieux que le printemps tristounet se pointe le bout du nez. Et même si la pandémie de COVID-19 a fait annuler de nombreux événements culturels, Louis-Jean Cormier a maintenu la sortie de son nouvel album, heureusement pour nous. Voilà qui vient mettre un peu de lumière printanière dans notre isolement collectif.

Ce troisième opus solo, intitulé Quand la nuit tombe, était très attendu; cela fait déjà cinq ans que l’ex-membre de Karkwa nous avait offert Les grandes artères.

Pour ce troisième album, l’artiste a délaissé la guitare pour se réapproprier le piano et les synthétiseurs. D’ailleurs, on peut suivre sa démarche dans la série documentaire Retrouver son X, disponible sur tou.tv extra.

Mais ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas trop dépaysés. Si l’auteur-compositeur a su se réinventer, il nous convie à du bon vieux Louis-Jean, chargé de sens et gonflé de belles mélodies accrocheuses.

Il est toujours entouré de ses collaborateurs de longue date: Alex McMahon à la batterie et aux synthétiseurs, Guillaume Chartrain à la basse et Marc-André Larocque à la batterie, Daniel Beaumont aux textes, ainsi que François Lafontaine aux synthétiseurs «vilains», comme il le souligne dans son livret – son ancien complice du temps de Karkwa.

La deuxième chanson de l’album, Tout tombe à sa place, reste particulièrement en tête. Et disons que plusieurs de ses vers prennent un tout autre sens en ce moment!

«Courais-tu pour fermer la gueule au printemps / Pour prendre tes distances / Courais-tu pour casser la gueule au présent / Et doubler la cadence»

Dès la première écoute, la douce voix du chanteur nous apaise, surtout en ces temps plus sombres… 

Quand la nuit tombe est disponible sur toutes les plateformes, et, bonne nouvelle: on peut l’écouter gratuitement, en intégralité, sur le site d’Ici musique, jusqu’au 24 mars.