NOUVELLES
31/01/2020 14:24 EST | Actualisé 31/01/2020 15:39 EST

Un nouveau cas de coronavirus identifié en Ontario

Un autre patient a obtenu son congé de l'hôpital.

Carlos Osorio / Reuters

Les responsables de la santé de l’Ontario affirment que la province compte maintenant un troisième cas confirmé du nouveau coronavirus, ce qui porte le nombre total de cas au Canada à quatre.

Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario affirme que le dernier cas est une femme dans la vingtaine à London, en Ontario, qui s’est rendue dans la région touchée en Chine.

Selon le Dr David Williams, les premiers tests en Ontario ont montré des résultats négatifs pour cette patiente, mais les examens effectués au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg sont revenus “faiblement” positifs.

Les autorités disent que la femme n’a présenté aucun symptôme à son retour au Canada, qu’elle a seulement quitté son domicile pour aller à l’hôpital et que le personnel portait un équipement de protection. 

Un patient rentre chez lui

Par ailleurs, un hôpital de Toronto affirme qu’un patient atteint du nouveau coronavirus a maintenant obtenu son congé et se rétablit à la maison.

L’homme d’une cinquantaine d’années était arrivé à Toronto en provenance de Chine la semaine dernière et avait été le premier cas canadien du virus.

On compte ainsi quatre cas dans le pays - un autre cas en Ontario est l’épouse du premier patient et un autre a été répertorié en Colombie-Britannique. Tous sont liés à des voyages récents.

Le Sunnybrook Health Sciences Centre affirme dans un communiqué vendredi que la santé de l’homme s’est améliorée au cours de la semaine écoulée, au point où il n’a plus besoin de soins hospitaliers.

Le Bureau de santé publique de Toronto surveillera le patient pendant qu’il se rétablit à la maison, où sa femme est également isolée.

Le coronavirus a désormais infecté près de 10 000 personnes dans le monde.

L’augmentation du nombre de nouveaux cas a incité l’Organisation mondiale de la santé à déclarer jeudi que l’épidémie était une urgence de santé publique de portée internationale.

Les responsables canadiens ont déclaré que les mesures visant à prévenir la propagation de la maladie dans ce pays fonctionnent et qu’il n’est pas nécessaire de modifier les plans.

Plus de détails à venir.

À VOIR AUSSI: Un vaccin à l’automne 2021 au plus tôt