DIVERTISSEMENT
23/04/2020 21:27 EDT

Prix Iris 2020: «Il pleuvait des oiseaux» et «La femme de mon frère» partent favoris

Et les réalisatrices dominent la course pour l'Iris du meilleur film québécois...

Les Films Outsider

Six des sept longs métrages finalistes pour l’Iris 2020 du Meilleur film de fiction ont été réalisés par une femme, a-t-on annoncé jeudi.

La directrice générale de Québec Cinéma, Ségolène Roederer, s’est réjouie de cette donnée exceptionnelle — «du jamais vu !». Le gala de remise des prix Iris, prévu le 7 juin, avait été annulé pour cause de pandémie le 2 avril dernier. L’organisme Québec Cinéma «travaille actuellement avec Radio-Canada et ses partenaires sur des alternatives créatives pour la remise des prix Iris».

C’est le film Il pleuvait des oiseaux, de Louise Archambault, qui domine la liste des finalistes, avec 13 nominations, dont Meilleur film, Meilleur scénario, Meilleure interprétation féminine pour Andrée Lachapelle (décédée l’automne dernier), Meilleure interprétation masculine pour Gilbert Sicotte, Meilleure direction photo et Prix du public.

La Femme de mon frère, premier long métrage de l’actrice Monia Chokri, récolte 11 nominations, dont Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleure interprétation féminine pour Anne-Élisabeth Bossé, Meilleure interprétation masculine pour Patrick Hivon, Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec et Prix du public.

Le Mafia Inc de Podz récolte 10 nominations, notamment Meilleur film, Meilleure interprétation masculine pour Marc-André Grondin, Meilleure direction artistique et Prix du public. Le Vingtième Siècle, de Matthew Rankin, est en lice pour neuf Iris, incluant Meilleur premier film, Meilleure réalisation, Meilleure direction artistique et Meilleur musique originale.

L’Antigone, de Sophie Deraspe, obtient huit nominations, dont Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario, Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec et Révélation de l’année, pour le jeu de Nahéma Ricci. Kuessipan, de Myriam Verreault, est dans la course dans sept catégories, dont Meilleur Film, Meilleure réalisation, Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec, Meilleur scénario et Révélation de l’année pour la jeune Sharon Fontaine-Ishpatao.

Enfin, trois films obtiennent six nominations: Jeune Juliette, d’Anne Émond, Matthias & Maxime, de Xavier Dolan, et Sympathie pour le diable, de Guillaume de Fontenay. Fait à noter: un deuxième film de Louise Archambault est finaliste aux Iris 2020: Merci pour tout est en nomination dans les catégories Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien (Robin Aubert) et Prix du public.

Hommage à Alanis Obomsawin

Côté documentaires, le film Alexandre le fou, de Pedro Pires, arrive en tête avec quatre nominations, suivi de Mad Dog & The Butcher – Les Derniers Vilains, de Thomas Rinfret, et Soleils noirs, de Julien Elie.

Le vote pour le Prix du public, ouvert à tous les cinéphiles, démarrera en mai. Les finalistes sont: La Femme de mon frère, Il pleuvait des oiseaux, Mafia Inc, Menteur et Merci pour tout.

Québec Cinéma remettra par ailleurs cette année son «Iris hommage» à la cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin, «sélectionnée à la suite d’une recommandation unanime» du Comité de représentation professionnelle de l’organisme. «Depuis plus de 50 ans, elle exerce passionnément son métier et a rendu la parole, l’espoir et la mémoire aux membres des Premières Nations, a indiqué Mme Roeder jeudi. «Grâce à son art et à sa détermination, elle nous a donné à voir ces peuples invisibles, à entendre les voix de ces nations bâillonnées par l’Histoire.»

En attendant l’annonce de la formule retenue pour la remise des prix, les membres votants de Québec Cinéma pourront visionner les finalistes des 18 Prix Iris récompensant les longs métrages de fiction et voter pour leurs favoris. Les lauréats dans les catégories documentaires et courts métrages sont choisis par un jury composé d’artistes et de professionnels.

Pour les longs métrages de fiction, plus de 2200 membres votants issus de l’industrie ont allié leur voix à celles du jury lors d’un premier tour de vote pondéré à 50/50.

Confinement oblige, c’est depuis son salon que le comédien Guillaume Lambert a fait la lecture de tous les finalistes, jeudi après-midi, au cours d’une conférence de presse diffusée sur les médias sociaux. Il en a profité pour remercier tous ceux qui continuent à voir des films québécois sur les différentes plateformes de diffusion.

LES NOMMÉS SONT...

Meilleur film

- Antigone
- Fabuleuses
- La femme de mon frère
- Il pleuvait des oiseaux
- Jeune Juliette
- Kuessipan
- Mafia Inc

Meilleur premier film

- Mad Dog Labine
- Sympathie pour le diable
- Le vingtième siècl

Meilleur réalisation

- Monia Chokri (La femme de mon frère)
- Guillaume de Fontenay (Sympathie pour le diable)
- Sophie Deraspe (Antigone)
- Matthew Rankin (Le vingtième siècle)
- Myriam Verreault - Kuessipan

Meilleur scénario

- Il pleuvait des oiseaux
- Sympathie pour le diable
- Antigone
- Jeune Juliette
- Kuessipan

Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle

- Anne-Élisabeth Bossé (La femme de mon frère)
- Anne Dorval (14 jours 12 nuits)
- Léane Labrèche-Dor (Le rire)
- Andrée Lachapelle (Il pleuvait des oiseaux)
- Noémie O’Farrell (Fabuleuses)

Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle

- Robin Aubert (Jeune Juliette)
- Marc-André Grondin (Mafia Inc)
- Patrick Hivon (La femme de mon frère)
- Niels Schneider (Sympathie pour le diable)
- Gilbert Sicotte (Il pleuvait des oiseaux)

Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien

- Micheline Bernard (Matthias & Maxime)
- Juliette Gosselin (Fabuleuses)
- Micheline Lanctôt (Le rire)
- Eve Landry (Il pleuvait des oiseaux)
- Geneviève Schmidt (Menteur)

Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien

- Robin Aubert (Merci pour tout)
- Sergio Castellitto (Mafia Inc)
- Pier-Luc Funk (Matthias & Maxime)
- Sasson Gabai (La femme de mon frère)
- Rémy Girard (Il pleuvait des oiseaux)

Révélation de l’année

- Catherine Chabot (Menteur)
- Sharon Fontaine-Ishpatao (Kuessipan)
- Alexane Jamieson (Jeune Juliette)
- Nahéma Ricci (Antigone)
- Lilou Roy-Lanouette (Jouliks)

Meilleure distribution des rôles

- Kuessipan
- Jeune Juliette
- Mafia Inc
- Antigone
- Il pleuvait des oiseaux

Meilleure direction artistique

- La femme de mon frère
- Le vingtième siècle
- Il pleuvait des oiseaux
- Jeune Juliette
- Mafia Inc

Meilleure direction de la photographie

- 14 jours 12 nuits
- Kuessipan
- La femme de mon frère
- Il pleuvait des oiseaux
- Matthias & Maxime

Meilleur son

- The Song of Names
- Sympathie pour le diable
- Ville Neuve
- Mafia Inc
- Le vingtième siècle

Meilleur montage

- Antigone
- La femme de mon frère
- Matthias & Maxime
- 14 jours 12 nuits
- Le vingtième siècle

Meilleurs effets visuels

- The Song of Names
- The Hummingbird Project
- Sympathie pour le diable

Meilleure musique originale

- Il pleuvait des oiseaux
- Matthias & Maxime
- Antigone
- The Song of Names
- Le vingtième siècle

Meilleurs costumes

- Mafia Inc
- Jouliks
- La femme de mon frère
- Le vingtième siècle
- Il pleuvait des oiseaux

Meilleur maquillage

- Jouliks
- Fabuleuses
- Mafia Inc
- Le vingtième siècle
- Matthias & Maxime

Meilleure coiffure

- The Song of Names
- Mafia Inc
- Le vingtième siècle
- Fabuleuses
- Il pleuvait des oiseaux

Meilleur film documentaire

- Alexandre le fou
- Mad Dog & The Butcher - Les derniers vilains
- Soleils noirs
- Xalko
- Ziva Postec. La monteuse derrière le film Shoah

Meilleure direction de la photographie (Film documentaire)

- Mad Dog & The Butcher - Les derniers vilains
- Xalko
- Soleils noirs
- Alexandre le fou
- Sur les toits Havane

Meilleur montage (Film documentaire)

- Mad Dog & The Butcher - Les derniers vilains
- Alexandre le fou
- Soleils noirs
- Ziva Postec. La monteuse derrière le film Shoah
- Une femme, ma mère

Meilleur son (Film documentaire)

- Échos d’Istanbul
- Une femme, ma mère
- Alexandre le fou
- La fin des terres
- Sur les toits Havane

Meilleur court métrage (Fiction)

- Je finirai en prison
- Jojo
- Juste moi et toi
- SDR
- Une bombe au coeur

Meilleur court métrage (Animation)

- Le cortège
- Le mal du siècle
- Organic
- Physique de la tristesse
- Les vêtements

Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec

- Antigone
- La femme de mon frère
- Genèse
- Kuessipan
- Répertoire des villes disparues

Prix du public

- La femme de mon frère
- Il pleuvait des oiseaux
- Mafia Inc
- Menteur
- Merci pour tout

Iris Hommage

- Alanis Obomsawin, Cinéaste

À voir également:

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!