NOUVELLES
21/05/2019 07:34 EDT

L'ancien champion de Formule 1 Niki Lauda est décédé

Le miraculé de la F1 a rendu l'âme.

BERLIN — Le triple champion du monde de Formule 1 Niki Lauda, qui a gagné deux de ses titres à la suite d’un horrible accident qui l’a laissé avec de sérieuses brûlures, est décédé à l’âge de 70 ans, lundi.

L’Agence de Presse d’Autriche a rapporté que la famille de Lauda avait indiqué par voie de communiqué qu’il s’était éteint paisiblement, lundi. Le médecin Walter Klepetko, qui avait réalisé une transplantation d’un poumon à Lauda l’an dernier, a confirmé le décès de l’ancien coureur automobile.

Lauda a remporté le championnat des pilotes de la Formule 1 en 1975 et 1977, alors qu’il faisait partie de l’écurie Ferrari, et en 1984, chez l’écurie McLaren.

En 1976, Lauda avait été grièvement brûlé lorsqu’il a été victime d’un accident au Grand Prix d’Allemagne, mais il a effectué un retour à la compétition seulement six semaines plus tard. Après avoir pris sa retraite en 1985, Lauda est resté impliqué en Formule 1 et récemment, il avait oeuvré à titre de président non exécutif de l’écurie Mercedes.

Né le 22 février 1949 d’une famille viennoise fortunée, Nikolaus Andreas Lauda devait suivre les traces de son père dans le secteur de la fabrication de papier, mais il a plutôt décidé de s’orienter vers la course automobile. 

Lauda a financé son début de carrière grâce à une série de prêts, gravissant les échelons en passant de la Formule 3 à la Formule 2. Il a effectué ses débuts en Formule 1 avec l’écurie March en 1971, lors du Grand Prix d’Autriche. Il a récolté ses premiers points en 1973, après avoir terminé cinquième au Grand Prix de Belgique.

Lauda a joint Ferrari en 1974, gagnant un premier grand prix en carrière, en Espagne. Il a signé cinq victoires l’année suivante, en route vers un premier championnat des pilotes.

Après avoir échappé à la mort en 1976, Lauda a remporté son deuxième championnat des pilotes en 1977 avant de joindre l’écurie Brabham. Il a pris une première retraite en 1979 afin de concentrer ses efforts sur la fondation de sa compagnie aérienne, Lauda Air.

Lauda est sorti de sa retraite en 1982, après avoir reçu une offre faramineuse de McLaren. Selon les dires, il aurait touché trois millions $ US par année.

Lauda a terminé cinquième au classement des pilotes en 1982 et 10e l’année suivante. Il a cependant gagné cinq courses en 1984, obtenant un troisième championnat de Formule 1 en coiffant son coéquipier Alain Prost. Lauda a pris sa retraite pour de bon en 1985.