Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

New Radicals se réunira pour les célébrations de l'investiture de Joe Biden

Le groupe est connu pour son «one-hit wonder», la chanson «You Get What You Give».

Amateurs de musique des années 1990, cette nouvelle s’adresse à vous! Le groupe rock New Radicals se réunira pour la première fois depuis des décennies lors de l’événement télévisé «Parade Across America» qui sera diffusé après la cérémonie d’investiture du président élu Joe Biden, mercredi.

Le groupe chantera son succès de 1998 «You Get What You Give», connu pour ses paroles émancipatrices et un vidéoclip mettant en vedette le chanteur Gregg Alexander et un centre commercial rempli d’adolescents.

«S’il y a une chose sur Terre qui pourrait nous amener à réunir le groupe, ne serait-ce que pour une journée, c’est l’espoir que notre chanson puisse être même la plus petite lueur de lumière dans une période aussi sombre», a déclaré Alexander dans un communiqué, rapporte Uproxx.


«Le pays sait que les choses vont redevenir radieuses avec une nouvelle administration et un véritable plan de vaccination en route. C’est le message de la chanson... ce monde va passer à travers», a poursuivi Alexander.

Le groupe s’est séparé peu de temps après son seul succès, alors qu’Alexander a rapidement été désillusionné par la célébrité. Mais le lien de la chanson avec Biden et la vice-présidente élue Kamala Harris a attiré New Radicals pour un seul concert qui clôturera le «Parade Across America», a rapporté le magazine Rolling Stone.

Biden a écrit dans son autobiographie de 2017, «Promets-moi, papa», que «You Get What You Give» est devenue une chanson qui a aidé son fils Beau Biden à faire face à son cancer.

Le mari de Kamala Harris, Doug Emhoff, a également utilisé la chanson lors de rassemblements électoraux.

Les internautes ont célébré sur Twitter le retour, aussi bref soit-il, du groupe.

«On a réussi Joe. New Radicals est de nouveau réuni!»

«Je jure devant Dieu, si un groupe d’hommes des cavernes de QAnon perturbe même brièvement la réunion de New Radicals, je deviendrai Rambo et Linda Hamilton en même temps et consacrerai ma vie à une vengeance impitoyable.»

«J’ai une demande spéciale. Que New Radicals remplace les noms de Beck et Hanson, Courtney Love et Marilyn Manson par des membres de la famille Trump... après tout, vous obtenez ce que vous donnez!»

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

À VOIR ÉGALEMENT:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.