DIVERTISSEMENT
04/07/2019 09:38 EDT | Actualisé 04/07/2019 10:43 EDT

Netflix va supprimer la cigarette dans certaines de ses prochaines productions

La plateforme de streaming diffuse certains programmes où l'on fume beaucoup, notamment dans la série «Stranger Things».

Rattankun Thongbun via Getty Images

Cette fois, la plateforme de vidéo à la demande ne fait pas un tabac. D’après un nouveau rapport du groupe anti-tabac Truth Initiative, les représentations de tabac dans les séries les plus populaires chez les jeunes sur Netflix ont presque quadruplé l’année dernière.

Et “Stranger Things”, dont la saison 4 vient de sortir ce jeudi 4 juillet, figure une nouvelle fois parmi les mauvais élèves. 262: c’est en effet le nombre de cigarettes fumées lors de la deuxième saison de cette série phare de la plateforme de streaming. 

Pour mettre fin à son addiction, Netflix a déclaré qu’à l’avenir, tous ses nouveaux programmes et séries originaux à destination de son jeune public (PG 13 ou TV 14 et en-dessous) interdiront tabac et cigarettes électroniques, sauf pour “des raisons historiques ou factuelles”. 

“Netflix soutient fermement l’expression artistique”, a déclaré un porte-parole du géant américain à Variety. “Nous reconnaissons cependant que fumer est mauvais pour la santé, et que quand le tabac est représenté de manière positive à l’écran, il peut influencer un jeune public”.

Pour les programmes destinés aux adultes, Netflix promet également de réduire le tabac ou la cigarette électronique.

“Unbreakable Kimmy Schmidt” et “Orange Is the New Black” épinglées

En 2018, la série “Stranger Things” figurait déjà en tête des programmes épinglés avec 182 scènes de tabagisme, loin devant d’autres contenus de Netflix.

D’après le rapport, parmi les autres séries mauvaises élèves, on retrouve la saison 4 d’“Unbreakable Kimmy Schmidt” (292 représentations de tabac), la saison 6 d’“Orange Is the New Black” (233 représentations de tabac) et la saison 6 de “House of Cards” (54 représentations de tabac).

Surtout, 12 des 13 séries les plus populaires parmi les 15-24 ans mettent en scène le tabagisme de façon évidente. L’organisation anti-tabac cite des données de l’administration de la santé publique des États-Unis révélant que les jeunes qui sont le plus exposés aux films mettant en scène le tabagisme ont deux fois plus de risques de commencer à fumer que ceux qui le sont le moins.

Mais Netflix n’est pas le seul gros fumeur de l’industrie. Dans son rapport, Truth Initiative cite les séries “The Marvelous Mrs. Maisel” et “Gap Year” de la plateforme Hulu, “Once Upon a Time” et “Modern Family” d’ABC, et “American Horror Story” de FX.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir également: