NOUVELLES
24/01/2020 13:28 EST | Actualisé 25/01/2020 09:29 EST

Motoneigistes disparus: un premier corps retrouvé

Le corps a été repêché à plus de deux kilomètres de l'endroit où les motoneiges ont été retrouvées.

bin kontan via Getty Images
Photo d'archives

Les équipes de recherche de la Sûreté du Québec (SQ) ont repêché vendredi le corps d’un des cinq motoneigistes disparus mardi au lac Saint-Jean.

Les policiers ont précisé en début d’après-midi que la dépouille avait été repêchée dans la rivière La Grande Décharge, à plus de deux kilomètres de l’endroit où six motoneiges ont été localisées.

La Sûreté n’était toutefois pas en mesure à ce moment d’identifier la victime.

La ministre de la Sécurité publique suppléante et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, a dit vouloir surtout assurer aux familles françaises que les recherches se poursuivent.

«Nous sommes avec vous. (...) On n’arrêtera pas de faire les recherches, c’est le signal qu’on m’a donné, évidemment. On va continuer d’essayer de trouver les personnes disparues», a déclaré la ministre en point de presse au Lac-Saint-Jean.

«En fin de semaine, on annonce du temps doux, prenez les sentiers de motoneige balisés, soyez prudents. Prenez les sentiers sécuritaires», a affirmé la ministre Laforest.

À ses côtés, le consul général de France Frédéric Sanchez a salué le «professionnalisme et l’intensité des recherches».

«On est tous très attristés, et on sait à quel point il est important pour les familles de savoir ce qui est advenu de leurs proches», a-t-il confié.

Les recherches pour retrouver les motoneigistes français portés disparus dans le secteur de Saint-Henri-de-Taillon avaient repris vendredi au lever du jour, tant avec des opérations aériennes que terrestres et nautiques. 

Jeudi, la SQ avait localisé quatre autres motoneiges sous l’eau et une porte-parole avait ajouté que des «articles» avaient été retrouvés à proximité des motoneiges, sans donner plus de détails.

Une seule motoneige engloutie n’a pas encore été retrouvée.

Les quatre motoneiges localisées jeudi se trouvent à l’embouchure de la rivière de La Grande Décharge, là où les deux premiers véhicules avaient été retrouvés mercredi.

La SQ n’a pas l’intention de consacrer d’efforts pour repêcher les véhicules pour l’instant, préférant se concentrer sur les recherches en vue de retrouver les disparus.

Ceux-ci faisaient partie d’un groupe de neuf motoneigistes, dont un guide québécois. Deux d’entre eux ont réussi à en sortir un troisième de l’eau et ont alerté les autorités.

Le corps du guide québécois a été repêché des eaux glaciales et a été identifié comme étant Benoît L’Espérance, un Montréalais âgé de 42 ans.

Les cinq motoneigistes français initialement portés disparus ont été identifiées jeudi comme étant Gilles Claude, 58 ans, Yan Thierry, 24 ans, Jean-René Dumoulin, 24 ans, Julien Benoît, 34 ans, et Arnaud Antoine, 25 ans.