NOUVELLES
26/01/2020 13:50 EST | Actualisé 26/01/2020 15:35 EST

Motoneigistes disparus: deux autres corps retrouvés

Les dépouilles se trouvaient à proximité l’une de l’autre à plus de trois kilomètres de l’endroit initial des recherches, a indiqué un porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

ANNE-SOPHIE THILL/AFP via Getty Images
La Sûreté du Québec arrive à Saint-Henri-de-Taillon à Québec, le 25 janvier 2020 (photo d'archives)

Les corps de deux des quatres motoneigistes qui étaient toujours portés manquants ont été retrouvés dimanche en fin d’avant-midi dans les eaux du Lac Saint-Jean.

Les dépouilles se trouvaient à proximité l’une de l’autre à plus de trois kilomètres de l’endroit initial des recherches, a indiqué Hugues Beaulieu, un porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

On ignore l’identité de ces deux victimes.

La septième et dernière motoneige qui avait sombré a été retrouvée plus tôt, à proximité du point initial des recherches.

Les recherches pour retrouver les quatre motoneigistes français toujours portés disparus depuis mardi ont repris au lever du soleil pour une sixième journée.

Plusieurs dizaines de policiers sont toujours déployés, dont trois équipes complètes de plongeurs. Les forces de l’ordre ont également recours à des drones, à un hélicoptère. Des observateurs se trouvent aussi dans des embarcations à la surface de l’eau et d’autres sont en motoneige le long des berges.

Le temps est doux, le mercure oscillant autour du point de congélation.

Samedi, le «secteur» des recherches a été considérablement élargi à 10 kilomètres après les policiers eurent repêché la veille le corps d’un motoneigiste à plus de deux kilomètres du point initial.

Les policiers affirmaient du même souffle ne pas envisager d’abandonner les recherches pour le moment, malgré l’ampleur croissante du défi.

À VOIR AUSSI: Émissions polluantes: Volkswagen plaide coupable