Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mike Pence vante le bilan de Trump et ça lui revient en plein visage

Pas de nouvelle guerre, vous dites?

Dimanche, le vice-président Mike Pence a tenté de se vanter de l’une des supposées réalisations militaires du président Donald Trump.

Ça ne s’est pas bien passé.

Dans un tweet, Pence s’est en effet réjoui du fait que l’administration Trump ne s’était lancée dans aucune nouvelle guerre.

«C’est la paix par la force», a-t-il affirmé:

Mais comme les critiques de Pence l’ont rapidement souligné, l’administration Trump est actuellement dans une bataille perdue contre le coronavirus, qui a rendu malade près de 24 millions de personnes et tué près de 400 000 Américains.

Il y a aussi un autre problème: les partisans de Trump ont pris d’assaut le Capitole américain plus tôt ce mois-ci dans une insurrection violente et meurtrière encouragée par le président.

Cet événement et la menace de nouvelles violences en en vue de l’investiture de Joe Biden ont conduit à une présence militaire massive à Washington.

Les utilisateurs de Twitter ont donc proposé quelques correctifs à l’affirmation de Pence:

Sauf civile.

Est-ce que quelqu’un veut lui dire? Ou je le fais?

Nous sommes en guerre depuis 11 jours.

Et on n’en peut plus d’attendre son départ et celui de Donald Trump

Nous avons tué près de 400 000 Américains à la place.

Ils sont allés en guerre contre les États-Unis.

On a perdu la guerre contre les germes, mon homme.

...il y a 25 000 membres de la garde nationale à Washington.

Mike Pence: «Nous sommes la première administration en plusieurs décennies à ne pas avoir entraîné le pays dans une nouvelle guerre.»

Washington la semaine dernière:

Et pourtant plus d’Américains sont morts que pendant n’importe quelle autre guerre de l’histoire des États-Unis.

Vous avez fui la Syrie et abandonné en Afghanistan. La Corée du Nord est plus forte. Nos alliés sont heureux de vous voir partir. La Chine et la Russie montent en puissance. Pas vraiment un héritage dont on peut être fier.

L’avez-vous dit à ces gars-là?

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

À VOIR AUSSI: Washington sous tension avant l’investiture de Joe Biden

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.