Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

9 Québécois sur 10 appuient les mesures pour les voyageurs, selon un sondage

Pas moins de 86 % des répondants à travers le pays se sont dits en faveur de ces mesures.

OTTAWA — Une écrasante majorité de Canadiens soutient les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement fédéral visant à décourager les voyages à l’étranger, selon un récent coup de sonde.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé vendredi dernier la suspension des vols du Canada vers le Mexique et les Caraïbes jusqu’au 30 avril. Tous les voyageurs seront également soumis à un test de dépistage à leur arrivée au pays et devront passer une partie de leur quarantaine à l’hôtel, à leurs frais.

Le sondage de la firme Léger et de l’Association d’études canadiennes, effectué entre vendredi et dimanche, a permis de prendre le pouls des Canadiens.

Pas moins de 86 % des répondants à travers le pays se sont dits en faveur de ces mesures. L’appui est particulièrement élevé au Québec, avec 91 % des répondants qui les soutiennent. Dans le reste du Canada, ce sont 84 % des répondants qui sont d’accord.

Christian Bourque, vice-président exécutif et associé chez Léger, dit qu’il n’est pas surpris de cette différence régionale. Il note que la grogne à l’endroit des voyageurs était plus vive au Québec, en raison, entre autres, des interpellations du premier ministre François Legault à l’endroit du gouvernement fédéral.

M. Legault a depuis salué les mesures annoncées par Ottawa.

Il n’y a pas que les restrictions pour les voyageurs internationaux qui font consensus. Le sondage démontre qu’il y a presque autant d’appétit pour des restrictions interprovinciales.

Ce sont 80 % des répondants qui pensent qu’un individu en provenance d’une autre province devrait s’isoler pour deux semaines. Le pourcentage est de 95 % pour les répondants de l’Atlantique, qui ont vécu dans une «bulle» qui a fait ses preuves pendant des mois.

Couvre-feu efficace

Les sceptiques du couvre-feu au Québec ont été confondus. Il y a deux semaines, environ le tiers (32 %) des répondants croyaient que cette mesure ne fonctionnerait pas. Cette proportion a diminué à 19 %, selon le plus récent sondage Léger.

Les trois quarts (75 %) des répondants québécois estiment maintenant que le couvre-feu est efficace. Il s’agit d’un bond de 18 % par rapport au dernier coup de sonde à ce sujet.

Selon M. Bourque, ces données démontrent que même si les mesures ne sont pas faciles et même si les Québécois sont «tannés», ils «tiennent bon» et croient en l’efficacité du couvre-feu.

Et les chiffres ont tendance à leur donner raison: le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est à la baisse au Québec depuis l’entrée en vigueur du couvre-feu, le 9 janvier. Lundi, la province passait sous la barre des 1000 nouveaux cas quotidiens, du jamais vu depuis novembre.

M. Bourque croit que l’appui croissant des Québécois au couvre-feu sera certainement un élément à considérer, alors que le premier ministre Legault s’apprête à annoncer des assouplissements pour certains commerces.

Le sondage a été réalisé auprès de 1521 Canadiens, dont 410 Québécois. Ce sondage, comme ceux qui l’ont précédé, a été effectué en ligne et, sans un échantillon probabiliste, il est impossible de lui calculer une marge d’erreur.

À VOIR: Le Canada suspend les vols vers les destinations soleil

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.