Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Au moins, The Weeknd aura offert un mème avec son spectacle de mi-temps

Le chanteur canadien n'a peut-être pas soulevé les foules avec son spectacle de la mi-temps du Super Bowl, mais il a inspiré les internautes.

Le spectacle avait plus des airs de clip vidéo que de concert démesuré et les téléspectateurs n’ont pas été plus époustouflés que ça, mais les internautes ont au moins réussi à y trouver leur bonheur.

Si la performance de The Weeknd pendant la mi-temps du Super Bowl 2021 ce dimanche 7 février a en effet reçu des critiques mitigées sur Twitter, une séquence a, semble-t-il, bien plu quand même.

Alors que le chanteur canadien, de son vrai nom Abel Tesfaye, faisait son apparition à la mi-temps, sa mise en scène de la chanson “Can’t Feel My Face” en a fait sourire plus d’un, comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous.

“J’ai adoré le moment où The Weeknd a montré au Super Bowl ce que les profs voient pendant les cours à distance”

“Ce que mon micro-onde voit”

“Quand t’allumes par erreur la caméra pour les selfies”

“Maman et papa sur Facetime”

“Rudy Giuliani qui cherche les fraudes électorales”

“Quand je cherche mon masque parce que ça vient de sonner à la porte”

“Essayer de trouver la sortie au IKEA”

“Quand je cherche mon téléphone qui est encore dans ma main”

“Moi à 7 ans qui cherche ma mère dans un supermarché après avoir couru à l’allée de la crème glacée”

“Moi qui essaie de suivre la serveuse qui m’amène à ma table au Cheesecake Factory”

La performance de The Weeknd a tout de même été saluée pour la façon dont il a transposé l’univers visuel étrange de son dernier album, avec les néons de Las Vegas et plus de cent danseurs au visage couvert.

Une prestation résolument orientée vers les téléspectateurs, peut-être davantage que vers les fans présents dans le Raymond James Stadium, à la jauge réduite (25 000 contre 65 000 habituellement) pour cause de pandémie, mais qui a demandé probablement beaucoup de travail en termes d’utilisation de l’espace, de la vidéo et des caméras (vidéo ci-dessous).


Ses prédécesseurs, parmi lesquels Prince, Michael Jackson et Beyoncé, avaient mis en scène leur spectacle comme un mini-concert géant, mais le chanteur de 30 ans en a fait une séquence d’une sophistication esthétique digne d’un clip vidéo. Il a ainsi démarré le spectacle dans un décor rappelant la vidéo de “Blinding Lights”, avec faux immeubles, néons à gogo, et la voiture décapotable qu’il conduit dans le clip, suspendue en l’air.

L’artiste à la chanson la plus écoutée sur Spotify en 2020 a ensuite enchaîné les titres, puisant bien au-delà de son dernier opus conceptuel “After Hours”, sorti en mars 2020. Il a notamment chanté des passages de “Starboy”, “I Feel It Coming” et “Can’t Feel My Face”, ses succès passés.

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.