NOUVELLES
13/01/2021 09:34 EST | Actualisé 13/01/2021 09:35 EST

Un médaillé olympique reconnu parmi les émeutiers du Capitole

Les appels se sont multipliés mardi sur les réseaux sociaux pour qu’il soit dépouillé de ses médailles.

Klete Keller, quintuple médaillé olympique et ancien coéquipier du célèbre nageur Michael Phelps, a été reconnu par des membres de la communauté de natation parmi la foule qui a occupé le Capitole la semaine dernière, selon plusieurs médias.

Le nageur de six pieds six pouces semble être l’homme dominant la foule qui a affronté la police à l’intérieur de la rotonde du Capitole. On l’aperçoit portant une veste de l’équipe américaine dans une vidéo publiée par le journaliste du site conservateur Townhall Julio Rosas. Le site Web de natation SwimSwam a annoncé pour la première fois qu’il s’agissait de Keller lundi.

Selon le New York Times, plusieurs anciens coéquipiers et entraîneurs de Keller ont déclaré l’avoir reconnu dans le clip, en partie à cause de sa taille et de la veste de l’équipe olympique américaine. 

Les comptes de médias sociaux de Keller ont été supprimés. Des personnes qui l’ont reconnu ont déclaré au Times que ces dernières années, il avait épousé des opinions pro-Trump sur ses comptes.

Rappelons que mercredi dernier, la foule avait été incitée par Trump à marcher vers le Capitole dans le cadre de ses efforts pour contrecarrer la certification par le Congrès de la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle de novembre. 

Plusieurs personnes qui ont identifié Keller dans la vidéo ont déclaré l’avoir dénoncé aux autorités. Les appels se sont multipliés mardi sur les réseaux sociaux pour qu’il soit dépouillé de ses médailles olympiques. Le Comité international olympique n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire du HuffPost. USA Swimming, l’instance dirigeante de la natation de compétition aux États-Unis, non plus.

Keller, 38 ans, travaillait chez Hoff & Leigh, une société immobilière à Colorado Springs, au Colorado. L’agence a confirmé son emploi à SwimSwam lundi. Mardi, son profil avait été supprimé de son site Web. Et dans un communiqué publié plus tard dans la journée, la société a déclaré que Keller avait démissionné de son poste, a rapporté le Washington Post.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

À VOIR AUSSI: Une capitale désertée se prépare à l’investiture de Biden