BIEN-ÊTRE
12/06/2019 12:42 EDT | Actualisé 13/06/2019 14:44 EDT

Mazaam: une app pour découvrir la beauté de la musique en famille

«L'enfant joue, découvre la musique, mais chacun des jeux a été pensé en fonction de son développement global.»

Hero Images via Getty Images

Imaginez que votre jeune enfant apprenne à séparer les syllabes, une notion qui l’aidera pour la lecture, en écoutant les plus belles pièces de musique classique, interprétées par nos plus grands musiciens canadiens. 

C’est ce que propose l’application Mazaam, fondée par François Mario Labbé, le président d’Analekta, une maison de disques de musique classique, et sa conjointe Angèle Dubeau, violoniste étoile. 

 

À travers plusieurs tableaux ludiques, où la musique est toujours présente, l’enfant fait plusieurs apprentissages qui lui serviront dans son cheminement scolaire. L’application est destinée aux enfants âgés entre quatre et six ans.

«Ç‘a commencé par une conversation que j’ai eue avec Angèle, raconte M. Labbé. On déplorait le manque d’éducation et le manque d’exposition des jeunes à la musique. L’idée nous est venue de développer une application de musique classique pour rejoindre les jeunes.»

«Je suis convaincue d’une chose: le plus tôt on met un enfant en contact direct avec la musique, ça devient un cadeau pour la vie», ajoute Angèle Dubeau.

André Chevrier
François Mario Labbé et Angèle Dubeau

À travers ses démarches, le couple s’est rendu compte qu’il se développait 6000 applications par jour, dans le monde... et qu’il lui faudrait donc avoir une démarche très précise. «Il faut être les meilleurs», résume M. Labbé.

C’est à ce moment que le Dr Jonathan Bolduc, directeur de la Chaire de recherche du Canada en musique et apprentissage, est entré dans l’équation. Après plus de deux ans de travail, l’application est enfin lancée.

Courtoisie
Le directeur de la Chaire de recherche du Canada en musique et apprentissage, Jonathan Bolduc

 «Rien n’a été laissé au hasard, explique M. Bolduc. L’enfant joue, découvre la musique, mais chacun des jeux a été pensé en fonction du développement global de l’enfant. Derrière chaque jeu, il y a un lien avec un apprentissage.»

Mazaam sert donc, oui, à développer les connaissances musicales de l’enfant, mais aussi à développer ses capacités cognitives, comme: 

  • Développer son attention
  • Développer sa mémoire auditive
  • Travailler son raisonnement logique

Ce sont trois composantes qui sont liées aux apprentissages scolaires, qui vont aider l’enfant à avoir plus de facilité en lecture ou en mathématiques, notamment.

Par exemple, dans un tableau mettant en vedette des caméléons, l’enfant doit reconnaître des rythmes lents ou rapides. Cela l’aide à développer des habiletés qui sont ensuite transférables dans la lecture des mots, en apprenant à séparer les syllabes.

Il existe aussi un mode «duo», pour que le parent puisse jouer avec son enfant. «On ne voulait pas que l’enfant se retrouve juste en solitaire face à une tablette, on voulait qu’il y ait aussi des moments où la musique réunit la famille», explique Angèle Dubeau.

Des chefs d’oeuvre soigneusement choisis

La musique est toujours présente, en trame de fond. Les morceaux ont été soigneusement choisis parmi les catalogues d’enregistrements d’Analekta, d’Atma Classique et de l’Orchestre symphonique de Montréal. 

«Mazaam fait entendre des extraits de chef d’oeuvre joués sur des vrais instruments (il n’y a aucune musique synthétique) par des grands musiciens», souligne Angèle Dubeau. 

Elle fait d’ailleurs partie des musiciens qu’on peut entendre sur l’application, avec Charles Richard-Hamelin, Jean-Willy Kunz et l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), notamment.

En 40 ans de carrière, la violoniste a souvent visité des écoles et joué devant des enfants. Et le plus beau cadeau, qu’elle reçoit régulièrement, c’est lorsque de jeunes adultes viennent la voir pour lui dire à quel point elle les a marqués et intéressés à la musique, quand ils étaient enfants.

Mazaam ne fera pas nécessairement de votre enfant un musicien. 

«Mais on lui aura ouvert les horizons vers quelque chose qui est grand, noble et  beau: la musique, résume Angèle Dubeau. Il pourra accéder à ce monde-là en ayant une assurance, et en ayant déjà développé le goût de l’écoute.»

Mazaam est actuellement disponible pour iOS et le sera pour Android en juillet.