POLITIQUE
30/06/2020 11:16 EDT | Actualisé 03/07/2020 13:24 EDT

Le port du masque obligatoire dans le transport en commun à compter du 13 juillet

Le premier ministre François Legault en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse, mardi.

Le gouvernement du Québec a annoncé mardi que le port du masque sera obligatoire pour les personnes de 12 ans et plus dans le transport en commun au Québec à compter du 13 juillet. 

Jusqu’au 27 juillet, les gens recevront seulement un avertissement s’ils ne se couvrent pas le visage dans le transport collectif. Par la suite, il leur sera interdit de monter à bord sans le port du masque, mais aucune amende ne sera imposée.

Le premier ministre François Legault en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse en compagnie du directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, et du nouveau ministre de la Santé, Christian Dubé, à Montréal.

Il n’y aura pas de police, a affirmé M. Legault, mais les personnes qui gèrent les sociétés de transport se feront demander d’interdire l’entrée aux gens qui n’ont pas de masque.

François Legault a indiqué qu’il jugeait cette mesure nécessaire puisqu’il y avait de plus en plus d’achalandage dans le transport en commun en raison du déconfinement

EN VIDÉO: la conférence de presse du gouvernement


Le couvre-visage sera aussi fortement recommandé pour les 2 à 12 ans. En bas de 2 ans, il est préférable de ne pas le porter, a mentionné François Legault.

Le port du masque dans les lieux publics demeure fortement recommandé. M. Legault a dit qu’il n’exclut pas de le rendre obligatoire dans les commerces si la situation l’exige.

Le 11 juin dernier, des professionnels de la santé avaient demandé au gouvernement provincial de rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés et les espaces extérieurs où la distanciation physique est difficile à respecter.

Par ailleurs, on recense mardi 68 nouveaux cas de la COVID-19 au Québec pour un total de 55 458 depuis le début de la pandémie. Le ministère de la Santé a dénombré 18 décès de plus, ce qui porte . Onze d’entre eux sont survenus avant le 22 juin. 

Quatre cent trente-cinq personnes sont hospitalisées, soit une baisse de 20. Il y a 38 personnes hospitalisées aux soins intensifs, soit sept de moins que la veille. 

Avec La Presse canadienne.

À VOIR ÉGALEMENT: