Maskné: tout ce qu’il faut savoir sur l’acné causée par le masque

Un autre effet secondaire du coronavirus.

Les professionnels qui doivent obligatoirement porter le masque depuis le début de la pandémie sont unanimes: il faut chaud là-dessous! Et dans ce milieu bouillant et humide y émerge un problème de plus en plus récurrent: le maskné, l’acné causée par le port du masque. Des dermatologues nous expliquent comment le prévenir et le guérir.

Masqu.. quoi?

Si enfiler un masque semblait inoffensif au début du confinement, les éruptions cutanées dues au port de celui-ci sont devenues si répandues qu’elles ont maintenant un nom : maskné, contraction des mots masques et acné.

Le phénomène se produit en fait à cause d’une occlusion des pores et des follicules pileux du visage causée par la pression et la friction du masque sur la peau menant à une acné dite mécanique.

«Les débris ont tendance à s’y accumuler et donc à empirer l’occlusion. […| Il y a en plus de l’humidité, donc les bactéries y prolifèrent rapidement sur la peau. Tout ça fait un beau mélange parfait pour l’acné, explique la dermatologue Dre Loukia Mitsos. On voit aussi beaucoup ce type d’acné mécanique chez les gens qui portent un casque sportif ou chez les violonistes qui ont le menton constamment posé sur l’instrument.»

Le maskné ou l’acné rétentionnelle se manifeste par des éruptions rougeâtres, parfois à têtes blanches, menant parfois à des kystes quand la peau est obstruée et aurait surtout tendance à affecter les régions en contact avec le masque, soit le pont nasal, les pommettes et la mâchoire.

Ça se prévient

Pour l’éviter, la dermatologue spécialisée en esthétique Dre Suzanne Gagnon, conseille de nettoyer la peau deux fois par jour avec un nettoyant doux, hypoallergénique, sans acide, sans parfum et non comédogène. Ensuite, on rince le visage puis on laisse sécher complètement.

Suit ensuite l’application d’un hydratant léger hypoallergénique, encore une fois dépourvu d’acide et de parfum, mais également sans huile et non comédogène. Cette crème aidera à renforcer la barrière cutanée. On évite absolument le maquillage, les formules anti-âge trop riches ou crèmes de nuit qui peuvent être irritantes pour la peau, la fragilisant donc à toutes agressions, dont le port du masque. En revanche, sérums doux, écrans solaires minéraux sans parfum, et brumes hydratantes devraient être bien tolérés.

«Le mieux, c’est de simplifier notre routine beauté au maximum, conseille Dre Mitsos, cofondatrice de la clinique Protodermal. Pas de tonique abrasif, pas de peeling chimique, et pas de rétinoïdes. On peut exfolier doucement et mécaniquement [NDLR: avec des produits sans acide] une fois ou deux par semaine pour désengorger les pores, mais pas avec les produits contenant de gros grumeaux.»

S’il est difficile de contrôler le maskné avec le port du masque N95, celui porté par le personnel médical qui offre le filtre le plus performant contre le coronavirus, Dre Gagnon conseille à tout le moins de retirer le masque pendant 15 minutes toutes les deux heures, si possible, afin de laisser la peau respirer.

Si notre peau n’est généralement pas sensible, elle affirme qu’on peut essayer d’appliquer un nettoyant à base d’acide salicylique d’une concentration maximale de 2% le soir, avant le coucher, pour retirer toutes les impuretés agglutinées à notre peau lors du port prolongé du masque.

Il est également fortement suggéré de nettoyer notre masque après chaque utilisation avec un détergent doux.

Ça se contrôle

Si le masqué s’empare de votre minois, on ne lui touche pas. Pas question d’aller crever un bouton rouge ou blanc. Dre Mitsos suggère plutôt d’appliquer du peroxyde de benzoyle ayant une action antimicrobienne ou une solution à base d’acide salicylique sur la région affectée. Ces composantes se retrouvent souvent dans les produits en vente libre.

Il est également impératif de continuer sa routine de soins douce (détaillée ci-haut) afin de renforcer la barrière cutanée.

Songez aussi à changer de masque. Privilégiez un ajustement pas trop serré et ceux conçus avec un tissu doux, comme le coton-soie, le coton-polyester ou le coton-flanelle.

Attention aux infections!

Oui, il y a pire que le maskné. Une kyrielle d’autres types d’irritations ou d’infections peuvent attaquer le visage si on néglige notre peau à la suite du port du masque. De la dermatite de contact irritative, à la dermatite de contact allergique, en passant par les folliculites, l’impétigo ou même les infections à levure et les ulcères.

Les personnes souffrant d’eczéma seraient particulièrement sujettes aux infections.

Si le maskné s’aggrave ou si une infection surgit, il faut consulter un dermatologue, ou à tout le moins un médecin le plus rapidement possible.

Trois nettoyants doux

Vous êtes abonné aux rougeurs? Essayez le lait nettoyant de la marque REN Skincare, spécialisée dans les produits apaisants dépourvus d’ingrédients synthétiques agressifs ou obstruants. La texture légère et veloutée du lait nous a conquis immédiatement, puis au rinçage on ne sent pas du tout le côté gras. Notre épiderme est à la fois purifié et vivifié, prêt à affronter les affres du quotidien. C’est le genre de nettoyant parfait pour les peaux ultra réactives.

Ce nettoyant est rempli de super-pouvoirs. Il enlève le maquillage, nettoie les pores, hydrate, répare et n’abîme pas la fragile peau du contour de l’oeil. Composé de collagène, de céramides et d’acide hyaluronique aidant à hydrater ainsi que d’avoine colloïdale apaisante, ce sérum nettoyant donne le boost d’hydratation nécessaire dont on a besoin lors du nettoyage en plein changement de saison.

Beaucoup de gens à la peau sensible ne jurent que par la gamme Toleriane de La Roche-Posay. Et avec raison. Ce nouveau gel-crème nettoyant donne la juste balance entre pouvoir purifiant et hydratant. Sa texture légère et laiteuse est ultra réconfortante.

Coup de coeur pour cette crème végétalienne sans parfum conçue à Toronto. Sans parfum et enrichie de céramides naturelles et d’eau d’érable, elle aide à renforcer la barrière cutanée en douceur. Sa texture veloutée et légère nous a beaucoup plut. Elle contient quelques huiles végétales (onagre, jojoba, églantier), mais rassurez-vous, elles ne sont pas irritantes.

Vous avez une peau ultra réactive? La Roche-Posay a conçu ce petit bijou soin hydratant pour la traiter avec la plus grande délicatesse. Épuré plus que jamais, il est complètement dépourvu de conservateurs, d’alcool et de parfum, les principaux irritants. Ainsi, on donne une chance à notre peau sujette aux irritations cutanées. Il ne reste que ce qui compte : l’hydratation. À vous la peau douce et la barrière cutanée renforcée.

C’est probablement la meilleure trouvaille rapport qualité-prix en pharmacie pour peaux sensibles. Cerave propose un hydratant super léger non comédogène, sans fragrance, sans huile, enrichi d’acide hyaluronique et muni d’un écran solaire. Difficile d’avoir mieux! Oui, c’est possible, en plus sa texture est légère permettant une pénétration éclair et un confort suprême. On adopte!