POLITIQUE
07/05/2019 16:38 EDT

Marwah Rizqy a présenté des excuses à des collègues qu'elle a froissés

Elle a admis que ses propos étaient inutilement durs envers certains de ses collègues.

PC/Jacques Boissinot
Marwah Rizqy.

La députée libérale Marwah Rizqy a présenté mardi ses excuses à certains de ses collègues qu’elle a froissés.

Celle qui est pressentie pour briguer la direction du parti a heurté de plein front son adversaire potentielle, la députée Dominique Anglade, ainsi que son collègue Carlos Leitao, l’ancien ministre des Finances.

Mme Rizqy accuse Mme Anglade de changer de position en matière de laïcité, tandis qu’elle reproche à M. Leitao les moyens utilisés pour en arriver à l’équilibre budgétaire sous l’ancien gouvernement Couillard.

À l’entrée de la réunion des élus libéraux mardi midi, la députée Christine St-Pierre a affirmé que Marwah Rizqy avait manqué de délicatesse, tandis que son collègue André Fortin a rappelé à Mme Rizqy que les libéraux ne s’entredéchirent pas sur la place publique.

En point de presse, Mme Rizqy a admis que ses propos étaient inutilement durs envers certains de ses collègues, sans les nommer, et qu’elle les avait appelés pour présenter ses excuses.

En mêlée de presse après la période de questions, le chef libéral intérimaire, Pierre Arcand, a dit qu’il avait rappelé ses troupes à l’ordre.

“Tout le monde a reconnu qu’on était allé un peu loin, c’est pour ça qu’elle a présenté des excuses. J’ai rappelé au caucus le fait qu’il devait y avoir un brassage d’idées, mais en même temps un respect des personnes et ne pas faire d’attaques personnelles.”