DIVERTISSEMENT
13/11/2019 22:35 EST

Quand Marc Labrèche se glisse dans la peau de Patrick Lagacé pour Fred Savard

«En gros le système y chie pis heureusement qu'on est là, nous, euhhhh, les médias...»

Facebook/Fred Savard

Fred Savard est présentement en pleine campagne de sociofinancement pour la deuxième saison du Balado de Fred Savard. Et de son propre aveu, les choses vont bon train.

Au moment de publier ces lignes, le principal intéressé avait déjà réussi à amasser 78% des 50 000 $ espérés, avec encore un peu plus de douze jours pour atteindre son objectif.

Mais Fred Savard a tout de même décidé de ne pas prendre de risques et de sortir «l’artillerie lourde» en faisant appel à son estimé collègue de l’émission Cette année-là, Marc Labrèche, afin que ce dernier vante ses mérites… dans la peau de Patrick Lagacé.

L’animateur et chronique nous explique dès lors «dans ses mots» l’importance des médias pour relever les problèmes et les travers du système.

Ce dernier est toutefois «interrompu» durant son discours par ses collègues chroniqueurs de La Presse Yves Boisvert et Marie-Claude Lortie, à qui il répond aussitôt.

«Marie-Claude, je n’ai pas le temps d’aller essayer ta petite cuisine boréale, ton menu de table d’hôte du midi à 225 piastres, c’est trop pour moi. C’est trop pour moi, je travaille», lance-t-il notamment dans un élan de pur professionnalisme.

«La société sans Fred Savard, c’est comme un grand trou noir. Là, c’est à se demander si on est prêts, nous, comme société, à vivre dans un grand trou noir, sans Fred Savard. Moi, je ne suis pas prêt», déclare-t-il en guise d’ultime argument.

Vous pouvez vous délecter du résultat final - et vous laisser convaincre - grâce à la vidéo ci-dessous.

À voir également: