Vivre

La mannequin Adut Akech scandalisée après une erreur de publication de «Who Magazine»

La mannequin australo-soudanaise s'est sentie «insultée» après que le magazine a publié la photo d'une autre mannequin à côté de son interview.

«Cela ne serait pas arrivé à un modèle blanc», a déclaré la mannequin noire Adut Akech lundi 26 août dans un long post Instagram, à propos d’une erreur commise par le magazine australien Who.

La photo a été «likée» près de 20 000 fois, alors qu’Adut Akech est suivie par plus de 500 000 abonnés.

La mannequin australienne, originaire du Soudan du Sud, interviewée par le magazine Who avant la Fashion Week de Melbourne, s’était confiée sur la façon dont les gens perçoivent les réfugiés et l’attitude de certaines personnes envers sa couleur de peau. La top-modèle s’est retrouvée «bouleversée» et «énervée» devant la parution de son interview sur papier glacé.

Bien qu’elle soit satisfaite de la rédaction de l’article, Adut Akech a été horrifiée de voir que le Who a accidentellement publié la photo de Flavia Lazarus, une autre mannequin, au lieu de sa photo.

«"Non seulement je me sens personnellement insultée et pas respectée, mais j'ai aussi le sentiment que toute ma communauté a été insultée."»

- Adut Akech

Âgée de 19 ans, la mannequin a déclaré que le fait d’être mal identifiée avait nui à son interview et à ce qu’elle déclarait dedans. «Cela montre que les gens sont très ignorants et ont l’esprit étroit, ils pensent que chaque fille noire ou africaine est identique».

Une top-modèle en vogue

Adut Akech est l’un des modèles les plus en demande dans l’industrie de la mode. Elle a participé à des salons pour des marques telles que Chanel, Givenchy et Valentino, et est déjà apparue en couverture des éditions australienne, britannique, italienne et coréenne de Vogue. Le magazine Time l’avait nommée l’une des adolescentes les plus influentes en 2018.

Who Magazine a présenté ses excuses, affirmant que l’agence qui avait organisé l’interview avait donné une photo erronée.

La Melbourne Fashion Week a également publié des excuses sur son compte Instagram.

«Nous sommes extrêmement déçus qu’une photo d’une de nos modèles de campagne, Flavia Lazarus, ait été imprimée par erreur à la place d’une photo d’Adut. Adut et Flavia ont toutes deux exprimé leur déception et nous les soutenons. Cette erreur est inacceptable. “Who Magazine” et notre agence de relations publiques, OPR, se sont excusées.»

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.