NOUVELLES
28/05/2020 08:50 EDT | Actualisé 28/05/2020 09:00 EDT

Deuxième nuit de manifestations violentes à Minneapolis après la mort de George Floyd

Les manifestants réagissaient ainsi au décès de l'homme noir après qu'un policier se soit agenouillé sur sa gorge après son arrestation.

Anadolu Agency via Getty Images
Les protestataires ont envahi les rues autour d'un poste de police.

MINNEAPOLIS — Des incendies ont été allumés et des pillards s’en sont donné à coeur joie, dans la nuit de jeudi à Minneapolis, après de violentes manifestations contre la mort d’un homme noir en garde à vue.

Au milieu de la violence, un homme a été abattu mortellement mercredi soir près d’un prêteur sur gages. Invité à confirmer les informations selon lesquelles il aurait été abattu par un propriétaire de magasin, le porte-parole de la police, John Elder, a déclaré que c’était “l’une des théories”.

Les manifestants ont commencé à se rassembler mercredi en début d’après-midi, dans le sud de la ville où George Floyd, 46 ans, est décédé le jour du Souvenir, après qu’un policier s’est agenouillé sur son cou jusqu’à ce qu’il tombe inconscient. Des affrontements ont eu lieu entre manifestants et policiers, qui ont tiré des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes comme lors de la confrontation de mardi soir.

LA MANIFESTATION EN PHOTOS:

Galerie photo Manifestation à Minneapolis après la mort de George Floyd Voyez les images

De la fumée flottait toujours au-dessus de Minneapolis jeudi matin, et des pillards transportaient des marchandises prises dans un magasin Target endommagé sans aucune intervention de la police. Une vidéo de l’intérieur du magasin montrait des étagères vides et des débris éparpillés. Des obscénités ont été peintes à la peinture en aérosol à l’extérieur du magasin.

Les manifestations se sont étendues à d’autres villes américaines. En Californie, des centaines de personnes protestant contre la mort de George Floyd ont bloqué une autoroute de Los Angeles et fracassé les fenêtres des voitures de la California Highway Patrol mercredi.

C’était la deuxième nuit de violentes manifestations à Minneapolis depuis la mort de George Floyd, que la police cherchait à arrêter devant une épicerie de Minneapolis après avoir été appelée pour une présumée utilisation d’un billet de banque contrefait. Une vidéo prise par un témoin avec son téléphone portable montre un agent agenouillé sur le cou de George Floyd pendant près de huit minutes.

Jeudi, le maire Jacob Frey a lancé un appel au calme sur Twitter. “S’il vous plaît, Minneapolis, nous ne pouvons pas laisser la tragédie engendrer plus de tragédie”, a-t-il écrit. Il a également demandé l’aide du public pour maintenir la paix.

Le policier et trois autres personnes ont été congédiés mardi, puis mercredi, le maire Frey a demandé que l’agent soit accusé.

À VOIR: des images des manifestations (en anglais)