Défi 100% local: un mois de nourriture d’ici

Encouragez l'autonomie alimentaire.

Les récoltes de chez nous envahissent les épiceries. C’est le moment où jamais de relever le Défi 100% local en s’alimentant du 1er au 30 septembre qu’avec de délicieux produits du Québec.

Mais pour honorer pleinement ce défi locavore lancé par la Table de concertation bioalimentaire du Québec, on ne se limite pas qu’aux fruits et légumes québécois, on inclut le plus possible tous les autres rayons de l’épicerie, de la viande, aux pains en passant par les aliments secs.

Allez chercher de la farine à la meunerie de la ville d’à côté, approvisionnez-vous en café à la brûlerie du quartier ou faites vos propres cannages pour manger local à l’année.

Le but: encourager les producteurs locaux et donc l’économie régionale, mais également favoriser l’autonomie alimentaire.

«Cette année, les participants choisiront un ou des objectifs à atteindre, comme visiter un nouveau marché public ou découvrir des vins du Québec. Le Défi 100% local, c’est s’approvisionner le plus près possible de chez soi! À commencer par les aliments qui poussent dans notre jardin, puis les producteurs de notre communauté [et] de notre région et, finalement, les produits du Québec. Tout le monde peut y participer! », explique Camille Tremblay Lalancette, coordonnatrice interrégionale du défi.

Les inscriptions pour cette sixième édition du défi se font dès maintenant en ligne.

Un outil pratique

Pour vous aider dans votre démarche, l’Union des producteurs agricoles a mis une nouvelle application «Mangeons local plus que jamais», permettant de repérer facilement les fermes, les marchés, et les transformateurs qui font de la vente directe au public près de chez vous.

On y retrouve des fiches descriptives sur chaque producteur ou commerce, ainsi que des recettes et astuces de conservation et de transformation des aliments, en plus d’articles de blogue nous pointant les meilleures attractions agrotouristiques dans chaque région du Québec.