DIVERTISSEMENT
07/07/2020 15:42 EDT

«Mad Max»: Charlize Theron déçue de ne pas reprendre son rôle dans le «prequel»

«C'est dur à avaler», a-t-elle confié à propos de la décision du réalisateur George Miller d'engager une actrice plus jeune pour le rôle.

Samir Hussein via Getty Images
«C’est dur à avaler. Écoutez, je respecte pleinement George, probablement encore plus depuis que j’ai fait Fury Road avec lui», a déclaré Theron au Hollywood Reporter.

Après tout ce sang, cette sueur et ces différends avec Tom Hardy, Charlize Theron ne reprendra pas son rôle d’Imperator Furiosa dans le «prequel» de Mad Max.

Le réalisateur George Miller va engager une autre actrice pour incarner une version plus jeune du personnage de Theron; la lauréate d’un Oscar reconnaît que cela est «un peu déchirant» dans sa première interview à propos du film.

«C’est dur à avaler. Écoutez, je respecte pleinement George, probablement encore plus depuis que j’ai fait Fury Road avec lui», a déclaré Theron au Hollywood Reporter. «C’est un maître [dans ce qu’il fait] et je ne lui souhaite que le meilleur. Oui, c’est un peu déchirant, c’est sûr. J’adore ce personnage [Furiosa] et je suis tellement reconnaissante d’avoir joué un petit rôle dans sa création. Je penserai toujours à elle avec tendresse.»

Theron affirme qu’elle aurait aimé «voir cette histoire se poursuivre», mais qu’elle a confiance en la vision de Miller pour l’avenir de la franchise.

Le réalisateur avait précédemment déclaré que même s’il envisageait utiliser la technologie pour rajeunir Theron pour le rôle dans le «prequel», il avait finalement décidé de ne pas le faire; il note que les effets spéciaux à l’ordinateur (CGI) utilisés dans The Irishman étaient bien exécutés, mais qu’ils détournaient l’attention. Des actrices telles que Jodie Comer, de Killing Eve, et la star d’Emma Anya Taylor-Joy ont été pressenties pour remplacer Charlize Theron.

Theron semble suggérer que le public ne se serait pas soucié de son âge, notant que les téléspectateurs n’ont pas été dérangés, par exemple, par le fait que des acteurs britanniques ont incarné des personnages historiques russes dans la série d’HBO Chernobyl.

«Nous nous accrochons tellement aux menus détails que nous oublions que ce qui nous affecte émotionnellement n’a rien à voir avec cette minute sur laquelle nous nous concentrons», a-t-elle déclaré.

Et quant aux tensions avec son ancien collègue Tom Hardy, qui ont refait surface, il semble que Theron a bel et bien enterré cette hache de guerre dans le désert.

«C’est ce qui est vraiment bien avec le temps, n’est-ce pas? Cela vous donne un moment pour vraiment réfléchir et vous imprégner de toutes ces choses», a dit Theron à propos de la façon dont elle et Hardy ont reconnu leurs fautes passés sur le plateau. «C’est ça, l’évolution. C’est ainsi que l’on apprend. C’est ainsi que l’on devient des meilleures personnes. Ce n’était donc pas une chose difficile à faire pour moi. C’est juste la vérité.»

Si vous aspirez à retrouver Theron dans des films qui déménagent, son nouveau film produit par Netflix The Old Guard paraîtra très bientôt. L’actrice a également confirmé que la très attendue suite d’Atomic Blonde est en développement.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

À VOIR AUSSI: Charlize Theron défend son désir de célibat