POLITIQUE
07/08/2019 09:32 EDT

Plateau-Mont-Royal: les militants de Projet Montréal misent sur Luc Rabouin

Le candidat à la mairie de l'arrondissement veut garder le cap et accélérer la transition écologique.

Projet Montréal

MONTRÉAL — Les militants de Projet Montréal ont choisi de miser sur Luc Rabouin pour représenter le parti à l’élection partielle à la mairie de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

L’assemblée d’investiture a eu lieu mardi soir à l’auditorium de l’École nationale d’administration publique.

Deux candidats étaient en lice. Les militants ont donc préféré M. Rabouin à son opposante, Paule Genest.

D’après le communiqué publié par Projet Montréal, un peu plus de 120 membres ont pris part au vote.

«Vous avez choisi une orientation très claire, celle de garder le cap et d’accélérer la transition écologique sur le Plateau et à Montréal», a déclaré celui qui est un membre et donateur de longue date du parti.

 

Luc Rabouin, qui devra maintenant se faire élire pour conserver le siège détenu par Projet Montréal, sait toutefois que la lutte n’est pas gagnée d’avance pour réussir le virage vert.

«J’aurai besoin de vous, car la résistance sera très forte et très audible», a-t-il lancé à l’intention des citoyens.

Il s’engage à poursuivre le travail visant la réduction de la circulation et «le verdissement maximal» du quartier.

En entretien avec La Presse canadienne, lundi, il avait souligné que la présence au pouvoir du parti de la mairesse Valérie Plante représentait «l’occasion inespérée de faire le virage» vers la transition écologique.

Il s’est également engagé à défendre les commerces indépendants et à encadrer les loyers commerciaux. Le candidat à la mairie entend aussi tout faire pour augmenter l’offre de logements sociaux dans l’arrondissement.

Un parcours bien rempli

Dans sa présentation en ligne, sur le site web de Projet Montréal, Luc Rabouin mentionne qu’il a oeuvré comme organisateur communautaire dans un CLSC, dirigé le Centre d’écologie urbaine de Montréal, dirigé l’organisme Communauto France à Paris et dirigé la Corporation de développement économique communautaire Centre-Sud/Plateau-Mont-Royal (devenue PME MTL).

Il s’occupe actuellement du développement stratégique de la Caisse d’économie solidaire Desjardins.

L’élection partielle d’arrondissement, dont le scrutin est prévu le 6 octobre, a été rendue nécessaire par la démission du maire Luc Ferrandez qui a annoncé son retrait de la vie politique le 14 mai dernier.

À voir: le fédéral confirme le financement pour le prolongement de la ligne bleue