NOUVELLES
19/09/2020 11:42 EDT

Tourisme: les compagnies aériennes continuent d'annuler des vols

Air Canada et WestJet ont annulé au moins 439 vols jusqu’à présent ce mois-ci, selon les chiffres de la société de données de vols Cirium.

THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson
Air Canada et WestJet ont annulé au moins 439 vols jusqu’à présent ce mois-ci, selon les chiffres de la société de données de vols Cirium.

MONTRÉAL — Rachel Farrell peut maintenant revendiquer la malheureuse distinction d’avoir dû annuler deux mariages à l’étranger en un an.

La coordonnatrice d’événement de 26 ans avait réservé un vol avec Transat au départ d’Halifax pour le 15 février 2021, pour ses noces prévues en République dominicaine, mais on lui a dit cette semaine que la compagnie aérienne avait annulé son vol et ne ferait pas le voyage avant six jours plus tard.

Sa fiancée et elle avaient réservé une première fois leur forfait voyage pour le mois d’avril dernier, mais Transat l’avait également annulé, toute sa flotte étant clouée au sol alors que les frontières étaient fermées en raison de la pandémie.

«J’étais bouleversée, mais je comprenais que ce n’était pas la faute d’Air Transat, alors nous avons convenu d’attendre la reprise des voyages aériens et de réserver dès que possible, puisque les remboursements n’étaient pas une option», a expliqué Mme Farrell.

C’est exactement ce qu’elle a fait en juillet, en modifiant la réservation du vol pour février, en utilisant le crédit de voyage constitué des 37 000 $ qu’elle et ses invités — plus d’une vingtaine de personnes — avaient payé pour le forfait.

«Même s’ils ont sciemment choisi d’annuler ma nouvelle réservation de groupe de mariage, ils refusent toujours de nous rembourser», a déploré Mme Farrell, précisant que Transat lui offre à nouveau un crédit.

«Mon agent de voyages m’a dit que même si je changeais de réservation la semaine prochaine, ils pourraient encore repousser les dates plus loin (...). Je ne sais pas quoi faire maintenant et tout ce que je veux vraiment, c’est me marier.»

Transat a dit offrir généralement une «autre option» lorsqu’un vol est annulé.

«Si le client refuse cette option, il doit recevoir un remboursement dans la même forme que le paiement. Dans ce cas-ci, le paiement ayant été fait avec un crédit de voyage, le client reçoit un crédit de voyage d’un montant équivalent», a affirmé le porte-parole Christophe Hennebelle.

Ce genre de problème est de plus en plus courant, les lignes aériennes canadiennes annulant des centaines de vols alors que leurs espoirs de voir une reprise de la demande tombent à plat, ce qui complique les plans des quelques passagers restants.

Air Canada et WestJet ont annulé au moins 439 vols jusqu’à présent ce mois-ci, selon les chiffres de la société de données de vols Cirium.

John Gradek, qui dirige le programme Global Aviation Leadership de l’Université McGill, note que ces nombreuses annulations surviennent alors que les compagnies aériennes ont misé sur le retour des voyages d’affaires et l’augmentation continue des voyages d’agrément après des mois de perte de profits.

«Ils ont décidé depuis la fin du mois de juillet de se libérer des services réguliers et d’augmenter le nombre de routes, espérant en même temps que le gouvernement assouplirait certaines de ses restrictions. Et ce n’a pas été le cas», a expliqué M. Gradek.

Les transporteurs sont ainsi contraints d’annuler des vols à moitié réservés et de regrouper les passagers sur les vols restants pour réduire leurs coûts.

«Le public voyageur canadien n’a pas utilisé les sièges offerts par les transporteurs, alors ils réduisent considérablement ces services (...) et cela se fait à la pièce plutôt qu’en gros», a-t-il souligné.

À VOIR AUSSI: Jaune, Orange, Rouge... On en sait plus sur les niveaux d’alerte COVID-19