NOUVELLES
24/06/2020 11:12 EDT

Le libraire Indigo s'attend à entre 10 et 12 mois de conditions difficiles

La société torontoise, qui a dévoilé ses résultats financiers pour le quatrième trimestre mardi après la fermeture des marchés, avait prévu un solide premier trimestre.

THE CANADIAN PRESS/Craig Wong
La société torontoise, qui a dévoilé ses résultats financiers pour le quatrième trimestre mardi après la fermeture des marchés, avait prévu un solide premier trimestre et s'attendait à pouvoir renouer avec la rentabilité.

TORONTO — Indigo Books & Music prévoit être confrontée à un «ensemble de conditions nuisibles» pendant environ un an en raison de la COVID-19.

Le libraire s’attend à au moins 10 à 12 mois de difficultés attribuables à la pandémie.

La société torontoise, qui a dévoilé ses résultats financiers pour le quatrième trimestre mardi après la fermeture des marchés, avait prévu un solide premier trimestre et s’attendait à pouvoir renouer avec la rentabilité.

Mais le nouveau coronavirus, qui a forcé le détaillant à fermer tous ses magasins vers la mi-mars, aura un impact sur ses prévisions.

Indigo a affiché une perte de 171,3 millions $, ou 6,22 $ par action, pour le quatrième trimestre, comparativement à une perte de 23,8 millions $, ou 86 cents par action, au cours de la même période l’an dernier.

La chaîne de magasins spécialisés dans les livres, les cadeaux et les jouets a attribué sa plus forte perte à des charges de dépréciation et des charges d’impôts reportés, ainsi qu’au fait qu’elle a continué à verser les salaires à ses employés jusqu’à la fin mars malgré la fermeture de ses établissements.

À VOIR AUSSI: Les Québécois prêts à se rapprocher