Le 17 mai, dites à vos proches LGBTQ+ que vous les aimez

Ça ne prend que quelques secondes. 🧡💛💚💙💜

En plus d’accrocher un énième arc-en-ciel à vos fenêtres pour vous rappeler que #Çavabienaller malgré la pandémie de COVID-19, ce 17 mai, à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, envoyez-en un à vos proches issus de la communauté LGBTQ+ pour démontrer votre soutien.

Lancé en 2003 par la Fondation Émergence, dédiée à la défense des droits LGBTQ+, l’événement annuel encourage entre autres les alliés de la cause à faire preuve d’amour et de respect de la manière souhaitée envers leur entourage queer. Le but est de leur donner une tape dans le dos, mais aussi, plus généralement, de faire taire les préjugés.

« Avoir le soutien de ses proches fait une grande différence pour l’épanouissement personnel d’une personne LGBTQ+. C’est pourquoi il est primordial pour les parents de soutenir leurs enfants dans leur affirmation de soi. Mais c’est aussi important de soutenir tous les membres de sa famille qui sont LGBTQ+ : parents, frères et soeurs et grands-parents par exemple », affirme Patrick Desmarais, président de la Fondation Émergence.

Si l’acceptation des différentes identités et genres semble progresser, la Fondation martèle qu’il est important de continuer le travail de sensibilisation. L’homophobie et la transphobie demeurent malheureusement encore, autant à l’international qu’au Québec et au Canada, quoique dans différentes mesures.

Au Canada, par exemple, 70% des gens qui ont un proche homosexuel ont dit l’avoir accepté « très facilement » et 19% « assez facilement », selon un sondage de la Fondation Émergence. Sinon, 70% d’entre eux se disent aujourd’hui ouverts au mariage de même sexe de membres proches de leur famille, alors qu’ils étaient seulement 57% en 2005.

Encore une fois cette année, le cyberharcèlement est au coeur de la campagne de sensibilisation. La Fondation Émergence souhaite amener les jeunes à adopter une réflexion sur le contenu qu’ils publient en ligne, et les inciter à signaler et à bloquer systématiquement les contenus haineux ou violents auxquels ils sont confrontés sur Internet. Elle invite également le public à prévenir les autorités lorsqu’il juge la situation nécessaire, et à chercher de l’aide auprès de personnes ressources.

Voici des exemples de gestes à poser le 17 mai :

  • Uitiliser les bons pronoms et prénom pour respecter l’identité d’un proche
  • Partager la campagne de la Fondation Émergence sur les réseaux sociaux.
  • Prendre des nouvelles de proches qui n’ont pas encore parlé de leur identité à leur famille.
  • Publier une photo avec un proche LGBTQ+ sur les réseaux sociaux avec mention de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.
  • Envoyer un emoji arc-en-ciel ou un coeur en message texte à un ou des proches LGBTQ+.
  • Reprendre contact avec un proche homophobe et lui faire part de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.
  • Appeler un proche LGBTQ+ - un oncle, le fils d’une amie, un vieil ami - juste pour jaser.