Vivre

Les céréales Timbits arriveront dans les supermarchés cette année

La chaîne de café la plus emblématique du Canada explore de nouvelles avenues, alors qu'elle fait face à une baisse de ses ventes.
Post Foods Canada a annoncé lundi le lancement de céréales à saveur de Timbits. «Chocolat glacé» et «Gâteau de fête» seront les deux premières variétés à arriver sur les étagères.
Post Foods Canada a annoncé lundi le lancement de céréales à saveur de Timbits. «Chocolat glacé» et «Gâteau de fête» seront les deux premières variétés à arriver sur les étagères.

Confrontée à une baisse des ventes dans ses magasins existants, Tim Hortons cherche activement à se réinventer.

Au cours des dernières années, l’emblématique chaîne de beignes et de cafés a testé un hamburger Beyond Meat à base de plantes et même un sandwich plutôt controversé pour le petit-déjeuner à base de saucisses à la viande fumée.

La dernière innovation de la chaîne? Une gamme de céréales à saveur de Timbits.

Post Foods Canada, fabricant de Shreddies et de Sugar Crisp, a annoncé lundi le lancement de céréales à saveur de Timbits. «Chocolat glacé» et «Gâteau de fête» seront les deux premières variétés à arriver sur les étagères.

L’entreprise signale que les céréales seront disponibles dans les «grands» supermarchés du Canada au début de l’année.

«Nous savons tous à quel point il est difficile de résister aux Timbits; nous sommes donc très heureux de pouvoir offrir le plaisir de déguster des Timbits dans des bols de céréales partout à travers le pays», a déclaré David Bagozzi, vice-président du marketing chez Post Foods Canada, dans un communiqué.

Des rumeurs selon lesquelles Tim Hortons planifiait créer des céréales pour le petit-déjeuner ont explosé en octobre dernier lorsque l’utilisateur de Twitter Rob Turudic a publié des photos de boîtes de céréales Tim Hortons. Les images partagées à cette époque se sont avérées très semblables aux images publiées par Post Foods lundi.

Tim Hortons a vu ses ventes diminuer dans ses emplacements existants au cours des dernières années, alors même que sa société mère – Restaurant Brands International (RBI) – s’emploie activement à étendre la chaîne dans le monde entier.

Les ventes dans les magasins comparables ont baissé de 1,4 % au troisième trimestre, même si les marques sœurs de Tim Hortons chez RBI, Burger King et Popeye’s, ont enregistré de leur côté une forte croissance. Cela a amené certains analystes du secteur à remettre en question la stratégie de l’entreprise.

Le PDG de RBI, Jose Cil, a déclaré en octobre dernier que la chaîne avait du mal à rivaliser avec ses compétiteurs à l’heure du dîner, notant un «écart dans les ventes de nos sandwichs et de nos wraps».

La chaîne compense en partie cette faiblesse avec des plans agressifs pour conquérir de nouveaux marchés. Tim Hortons a été lancé en Chine cette année, dans le cadre des plans de RBI visant à augmenter le nombre de Tim Hortons, Burger King et Popeye à 40 000, contre 26 000 actuellement.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l’anglais.

À VOIR AUSSI: Tim Hortons réduit son offre de «viande végétale»