POLITIQUE
17/11/2019 16:18 EST | Actualisé 17/11/2019 16:57 EST

Legault est un conservateur de la trempe de Harper, déclare Nadeau-Dubois

Le député de Gouin a été réélu comme co-porte-parole de Québec solidaire (QS), avec Manon Massé, en clôture du congrès qui a réuni 600 militants à Longueuil.

LONGUEUIL, Qc — Les masques doivent tomber: le premier ministre François Legault est un conservateur de la trempe de Stephen Harper, a déclaré dimanche Gabriel Nadeau-Dubois.

Le député de Gouin a été réélu comme co-porte-parole de Québec solidaire (QS), avec Manon Massé, en clôture du congrès qui a réuni 600 militants à Longueuil.

Dans un discours énergique, M. Nadeau-Dubois a promis de «démasquer l’agenda caquiste», de «faire tomber les prétentions de François Legault» et de le nommer pour ce qu’il est: un premier ministre «conservateur».

Il a poursuivi en disant que les conservateurs étaient reconnaissables à leur «mépris de la jeunesse», leur «puits de pétrole» et à leur «bâillonnement des institutions démocratiques».

Surtout, M. Legault est l’héritier de la plus vieille des traditions conservatrices, soit le rejet de la science, qui inspirait l’ancien premier ministre du Canada, Stephen Harper.  

«On n’arrive pas à trouver un seul expert qui appuie le troisième lien? Pas grave, on va sortir la peinture verte et appeler ça un projet de lutte aux changements climatiques», a-t-il ironisé devant une foule en liesse.

Stephen Harper, a-t-il rappelé plus tard en mêlée de presse, s’est fait connaître par ce rapport «conflictuel» qu’il avait avec les scientifiques.

M. Nadeau-Dubois était accompagné pour l’occasion d’Olivier Bolduc, candidat de QS dans Jean-Talon, qui s’était déplacé dimanche jusqu’à Longueuil pour s’adresser à la presse nationale.

Le parti avait plus tôt justifié l’absence au congrès de sa députée Catherine Dorion par le fait qu’elle devait prêter main-forte à M. Bolduc à Québec, en vue de l’élection partielle du 2 décembre.

À VOIR AUSSI: Immigration: la CAQ peine à nommer des alliés