POLITIQUE
18/03/2020 14:13 EDT

La situation va bien, mais Legault appelle à ne pas baisser la garde

«La bataille va être longue, mais je suis sûr qu’on peut la gagner.»

Jacques Boissinot/La Presse canadienne

QUÉBEC — Alors que le Québec enregistre un premier décès lié à l’épidémie de COVID-19, le premier ministre François Legault a appelé, lors de sa conférence de presse quotidienne visant à faire le point sur l’état d’urgence sanitaire, à ne pas baisser la garde tout en assurant que la situation va bien.

Se disant conscient que de nombreuses personnes puissent vivre de l’anxiété en cette période difficile, M. Legault a tenu à rassurer les personnes âgées qui sont isolées à la maison: “il n’y a aucun risque de contracter la maladie si vous ne recevez pas de visiteurs”.

“Chaque geste compte pour ralentir la propagation du virus. Chaque geste peut sauver des vies. Soyons prudent, il faut en faire plus que moins. La bataille va être dure. La bataille va être longue, mais je suis sûr qu’on peut la gagner”, a déclaré le premier ministre, mercredi.

Le Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique, a précisé que ce n’est qu’autour de la 12e journée d’isolement et de distanciation sociale que l’on devrait observer les effets positifs si la mesure a été convenablement respectée par la population.

Au sujet du bilan actuel, M. Legault a dévoilé qu’un premier décès a été constaté au Québec. Il s’agirait d’une personne âgée de la région de Lanaudière qui aurait été en contact avec des personnes ayant voyagé à l’étranger.

Selon ce qu’a révélé le Dr Arruda, la personne décédée habitait dans une résidence pour personnes âgées et souffrait déjà d’une condition de santé précaire avant de contracter le nouveau coronavirus.

Malgré cette triste nouvelle, le premier ministre a assuré que le système de santé est tout à fait en mesure de répondre à la demande actuellement puisque seulement six patients infectés sont hospitalisés.

“On a actuellement 2300 lits de disponibles, ce qui veut dire qu’on est capable de passer de six cas à 2300 et on pourrait délester jusqu’à 6000 lits supplémentaires”, a-t-il précisé.

À l’intention des travailleurs qui sont inquiets de devoir continuer à se rendre au travail, M. Legault a tenu à les encourager tout en demeurant prudents.

“C’est important que la société continue de fonctionner, qu’on continue de produire des biens et d’offrir des services. Pour l’instant, on a besoin des travailleurs”, a-t-il dit avant d’ajouter: “faites attention à vous, restez toujours à un ou deux mètres des personnes qui sont avec vous”.

Appelez votre médecin

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a invité les personnes aux prises avec divers ennuis de santé qui ne sont pas liés aux symptômes grippaux de communiquer avec leur clinique par téléphone.

Elle rappelle qu’en raison de l’état d’urgence sanitaire, les médecins de famille sont autorisés à offrir des consultations médicales par téléphone.

À VOIR: comment calmer son anxiété en temps de pandémie