Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Legault confirme l'imposition d'un couvre-feu et un renforcement du confinement

Les écoles primaires pourront finalement rouvrir dès lundi.
François Legault, 22 décembre 2020
François Legault, 22 décembre 2020

Le premier ministre québécois François Legault a confirmé, mercredi, ce qui avait déjà été évoqué par plusieurs médias. Devant un virus qui refuse de céder du terrain, un confinement renforcé se poursuivra au Québec et un couvre-feu sera instauré. Ces nouvelles mesures contre la COVID-19 entreront en vigueur dès samedi.

La bataille menée dans la dernière année n’est pas terminée, a-t-il souligné, rappelant que la situation avait empiré récemment.

Le couvre-feu sera imposé du 9 janvier jusqu’au 8 février. Il sera donc interdit d’être à l’extérieur de son domicile autrement que pour aller travailler, de 20h à 5h.

Des contraventions de 1000 à 6000$ pourront être remises aux personnes ne respectant pas le couvre-feu.

Comme de nombreux travailleurs terminent leur quart après 20 h - on peut penser au personnel de la santé, aux conducteurs d’autobus et aux employés de nuit de certaines usines - le premier ministre a indiqué être en train de se pencher sur la création d’un document qu’ils pourraient avoir en main pour montrer aux policiers. Il ne sera toutefois pas prêt pour samedi, a-t-il admis.

Les épiceries et dépanneurs devront fermer à 19h30. Les dépanneurs avec station-service et les pharmacies pourront rester ouverts plus tard.

Les commerces non essentiels demeureront fermés, mais il sera possible d’aller récupérer des achats à la porte. «Quelqu’un qui veut aller chercher un habit de neige à la porte d’un commerce va pouvoir le faire, a précisé Legault. Ça va permettre à certaines personnes d’être dépannées et à certains commerces de vendre un peu, mais évidemment on comprend bien que c’est quand même très limité.»

Les restaurants, gyms, théâtres et cinéma restent fermés aussi jusqu’au 8 février.

Dans les écoles...

Les écoles primaires ouvriront toutefois comme prévu ce lundi. Une nouveauté: les élèves devront porter un couvre-visage dans les corridors et les élèves de 5e année et de 6e année devront également porter un couvre-visage en classe.

Au secondaire, les cours reprendront le 18 janvier. Le gouvernement fournira deux masques de procédure par jour à chaque élève et enseignant dans toutes les écoles secondaires de la province.

«Il n'y a pas de solution parfaite. [...] On a essayé de trouver un équilibre.»

- François Legault

«On est dans une course contre la montre, avait d’ailleurs indiqué Legault sur Facebook juste avant la conférence de presse. En ce moment, le virus va plus vite que nous et pour le ralentir, on a besoin d’un traitement choc.»

Les tournages pour les films et séries télé pourront se poursuivre puisqu’ils sont encadrés, a aussi indiqué Legault.

Les lieux de culte devront être fermés. Une exception est prévue pour les funérailles qui pourront avoir lieu avec un maximum de dix personnes.


Toute la province touchée, ou presque

Le couvre-feu est imposé pour la province entière - à l’exception
des secteurs nordiques du Nunavik et des Terres-Cries-de-la-Baie-de-James.

Même si certaines régions ne rapportent que peu de nouveaux cas de contamination - la Côte-Nord n’en a signalé qu’un seul au cours des trois derniers jours - le couvre-feu y aura aussi cours.

Dans les régions où moins de nouveaux cas sont rapportés, la décision du couvre-feu est plutôt venue d’une grande inquiétude en lien avec les ressources hospitalières, a précisé le ministre de la Santé, Christian Dubé, en point de presse. Certaines régions sont très près de la ligne de rupture, a-t-il ajouté.

Le couvre-feu envoie non seulement un signal sur la gravité de la situation, mais il permet aussi de diminuer les contacts, estime de son côté le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda.

Avec La Presse canadienne

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.