Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Reconfinement des Fêtes: Legault dit s'inspirer de l'Allemagne

Le premier ministre annoncera mardi un durcissement des mesures pour limiter la propagation de la COVID-19.
François Legault et Christian Dubé, 11 décembre 2020
François Legault et Christian Dubé, 11 décembre 2020

Le premier ministre François Legault annoncera mardi après-midi un durcissement des mesures pour limiter la propagation de la COVID-19 au Québec. Alors que la situation est critique dans plusieurs hôpitaux, le gouvernement souhaite profiter du congé des Fêtes pour remettre une partie de l’économie en «pause» pour quelques semaines.

«Il y a déjà des mesures naturelles avec les congés qui sont donnés pendant le temps des Fêtes, mais on va être obligé d’en faire plus», a admis M. Legault en entrevue avec Paul Arcand, à Puisqu’il faut se lever, lundi matin.

Sans trop s’avancer sur les mesures qui seront annoncées mardi, le premier ministre a admis que les commerces non essentiels pourraient être dans sa ligne de mire.

«La construction est fermée pour deux semaines; les écoles sont fermées pour deux semaines; beaucoup d’entreprises sont fermées pour au moins une semaine, a-t-il énuméré. Il reste les magasins. Est-ce qu’on doit fermer les magasins pendant un certain temps? C’est là qu’on regarde les choses.»

Inspiration allemande

Se décrivant comme un «grand admirateur» de la chancelière allemande Angela Merkel, M. Legault a déclaré que les mesures annoncées mardi s’inspireront de celles annoncées par l’Allemagne dimanche.

Les autorités allemandes ont décrété la fermeture des écoles, des services de garde et des commerces non-essentiels, du 16 décembre au 10 janvier inclusivement.

L’annonce de mardi au Québec «risque de ressembler à ce que Mme Merkel a annoncé», a déclaré M. Legault sur les ondes du 98,5.

En novembre, Québec avait apporté des ajustements au calendrier scolaire pour permettre aux citoyens de s’isoler plus facilement avant et après les rassemblements de Noël prévus au fameux «contrat moral». Ces ajustements sont maintenus malgré l’annulation de la permission de se rassembler.

Ainsi, à l’heure actuelle, les écoles primaires doivent être fermées du jeudi 17 décembre au lundi 4 janvier. Les élèves du secondaires doivent quant à eux rester à la maison et recevoir de l’enseignement à distance jusqu’au 11 janvier.

Le gouvernement Legault s’était engagé au moins d’août à garder les services de garde ouverts en cas de deuxième vague de COVID-19.

Jouer dehors

Peut-être pour mieux faire passer la pilule du reconfinement, François Legault a évoqué au micro de Paul Arcand des assouplissements sur le plan des activités et rassemblements permis à l’extérieur.

«Ça devrait faire partie des propositions qu’on va faire demain après-midi», a-t-il dit.

Le premier ministre a semblé fermer la porte aux rassemblements extérieurs dans les cours arrières, mais a mentionné la possibilité de se rassembler «dans un parc, à deux mètres de distance, à l’extérieur». Il a précisé la distinction entre les lieux publics et les lieux privés en expliquant que si on se rassemble dans une cour arrière, la tentation devient souvent trop forte de rentrer à l’intérieur lorsque le froid se fait sentir.

Toujours sans s’avancer, M. Legault s’est aussi montré sensible au sort des amateurs de hockey qui ne peuvent pas pratiquer leur sport à l’extérieur à l’heure actuelle.

À VOIR AUSSI: Des jeux de société pour le temps des Fêtes

18 jeux de société à jouer à deux, en famille et avec les plus petits
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.