POLITIQUE
05/10/2019 17:46 EDT

Le NPD promet de l'eau potable aux collectivités autochtones

Jagmeet Singh a dit qu’il s’agissait d’un engagement ferme pour corriger une injustice.

Andrew Vaughan/The Canadian Press via ASSOCIATED PRESS
Jagmeet Singh (photo d'archives)

GRASSY NARROWS, Ont. — Le chef du NPD Jagmeet Singh dit vouloir garantir aux collectivités autochtones l’accès à une eau potable, un engagement qui coûterait au moins 1,8 milliard $ à réaliser.

Il a dit qu’il s’agissait d’un engagement ferme pour corriger une injustice.

À l’heure actuelle, pas moins de 56 territoires autochtones doivent faire bouillir son eau avant consommation dans l’ensemble du pays.

M. Singh a dit que le directeur parlementaire du budget a déjà estimé qu’il faudrait investir au moins 1,8 milliard $ pour répondre aux besoins réels et futurs d’alimentation en eau potable.

Le chef néo-démocrate menait campagne à Grassy Narrows, un territoire autochtone du nord de l’Ontario, qui est aux prises avec un problème de contamination de l’eau au mercure depuis des décennies.

Il a déclaré qu’un gouvernement néo-démocrate dépenserait immédiatement 19 millions $ pour financer un centre anti-poison à Grassy Narrows.

À VOIR AUSSI: Quelques citations du débat des chefs de TVA