POLITIQUE
30/09/2019 20:06 EDT

Le chef conservateur n'a aucune confiance en la plateforme libérale

Selon M. Scheer, les Canadiens ont pu constater dimanche que la vie deviendrait beaucoup plus coûteuse avec quatre autres années de gouvernement Trudeau.

THE CANADIAN PRESS/Jonathan Hayward
Le chef conservateur Andrew Scheer fait une annonce lors d'un arrêt à Whitby, en Ontario, le lundi 30 septembre 2019.

Le chef du Parti conservateur Andrew Scheer a consacré une partie d’un point presse, lundi matin, à critiquer la plateforme libérale dévoilée dimanche, qu’il considère directement copiée de celle de l’ex-première ministre ontarienne Kathleen Wynne.

Au moment où les libéraux tentent de faire des rapprochements entre le Parti conservateur et le gouvernement largement impopulaire de Doug Ford, Andrew Scheer souhaite de son côté associer le nom de Kathleen Wynne, chassée du pouvoir lors des dernières élections ontariennes, à celui de Justin Trudeau.

Selon M. Scheer, les Canadiens ont pu constater dimanche que la vie deviendrait beaucoup plus coûteuse avec quatre autres années de gouvernement Trudeau, dont la plateforme prévoit un déficit de plus de 27 milliards $ pour la première année au pouvoir.

Le chef conservateur n’a toutefois pas voulu confirmer à quel moment il dévoilerait à son tour la plateforme de son parti, se contentant de dire que les Canadiens auraient largement le temps de l’étudier et de prendre leur décision avant le jour du vote.

Crédit d’impôt pour personnes handicapées

Andrew Scheer a par ailleurs promis lundi qu’un gouvernement conservateur facilitera l’accès au crédit d’impôt pour personnes handicapées pour des milliers de Canadiens.

Cet engagement arrive deux ans après que des organisations de santé eurent joint leurs forces avec les conservateurs pour accuser le gouvernement libéral d’essayer de renflouer ses coffres sur le dos de diabétiques vulnérables.

Cette accusation faisait suite à une modification à Revenu Canada faisant en sorte que des diabétiques de type 1 se voyaient refuser le crédit d’impôt, alors qu’ils y étaient admissibles jusque-là.

M. Scheer, qui se trouvait lundi dans la circonscription de Whitby, à l’est de Toronto, a annoncé que les conservateurs réduiraient le nombre d’heures par semaine consacrées à une thérapie de survie requises pour avoir droit au crédit.

Il va aussi élargir la définition de ce qui représente une thérapie de survie. Il prévoit que ces changements permettront à 35 000 Canadiens handicapés additionnels d’accéder au crédit d’impôt.

M. Scheer a fait cette annonce dans la circonscription ayant déjà été représentée par feu Jim Flaherty, qui a déjà été ministre des Finances sous Stephen Harper, et qui a été un défenseur passionné des droits des personnes handicapées.

À VOIR AUSSI: Élections: le climat est la priorité des villes