NOUVELLES
26/11/2020 10:51 EST

COVID-19: un médecin simule les derniers moments d’un patient intubé

«Voici à quoi ressemble ce que vous vivez quand vous respirez 40 fois à la minute», lance Ken Remy dans sa vidéo.

Un médecin américain en a assez d’avoir à annoncer à des familles qu’un de leur proche est décédé de la COVID-19.

Ken Remy, un médecin aux soins intensifs qui travaille dans un hôpital de Saint Louis, a produit une vidéo où il simule les derniers moments d’un patient qui est intubé.

«Je ne veux pas être la dernière personne qui vous regarde dans vos yeux effrayés», lance-t-il dans cette vidéo qu’il a publiée le 20 novembre dernier sur Facebook.

«Voici à quoi ressemble ce que vous vivez quand vous respirez 40 fois à la minute et que vous avez un niveau d’oxygène [dans le sang] bien en deçà de 80 [pour cent]», ajoute-t-il en simulant la procédure d’intubation d’un patient.


«J’espère que les derniers moments de votre vie ne ressembleront pas à ceci», conclut-il en suppliant les gens à porter des masques en public, à respecter la distanciation sociale et à se laver les mains fréquemment. 

En entrevue à CNN, le Dr Remy, qui est également un chercheur à l’Université de Washington, explique qu’il a décidé de réaliser cette vidéo après avoir vu la tristesse de ses collègues après le décès d’un patient atteint du nouveau coronavirus. 

«J’ai pris un laryngoscope et un tube endotrachéal et j’ai enregistré cette vidéo. Je voulais simplement montrer aux gens à quoi ça peut ressembler s’ils doivent être hospitalisés aux soins intensifs avec la COVID-19», a-t-il expliqué.

Dans une publication sur Facebook datant du 16 novembre dernier, le Dr Remy avançait que les hospitalisations, incluant celles aux soins intensifs, étaient en hausse dans son hôpital. «Ce qui me rend très nerveux, c’est que nous recevons de nombreux patients locaux et des États voisins, car leurs hôpitaux ont atteint leur capacité maximale. Nous approchons de la pleine capacité.»


Il a indiqué que peu de patients se présentaient actuellement avec d’autres virus respiratoires et que si cela devait se produire, comme c’est le cas chaque année en hiver, cela pourrait avoir de sérieuses conséquences sur le système de la santé. 

Le Dr Remy termine son message en demandant aux gens à nouveau de respecter les mesures de prévention en attendant l’arrivée des médecins.

La propagation de la COVID-19 se poursuit aux États-Unis alors que le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) rapporte 1 198 100 nouveaux cas au cours des sept derniers jours. Mercredi, selon les chiffres de l’Université John Hopkins, les États-Unis ont enregistré 2046 décès liés à la COVID-19, soit le plus haut total quotidien depuis le début du mois de mai.

À VOIR ÉGALEMENT: