DIVERTISSEMENT
27/07/2020 10:24 EDT | Actualisé 27/07/2020 12:56 EDT

Manifestations: quand les anti-masques s'en prennent aux journalistes

Une journaliste de TVA a notamment été enlacée par deux hommes sans son consentement...

Twitter/Kariane Bourassa

Les journalistes de TVA Kariane Bourassa et Yves Poirier ne l’ont pas eu facile, ce week-end, alors qu’ils couvraient tous deux les manifestations contre le port du masque obligatoire, à Québec et à Montréal, respectivement.

Du côté de Kariane Bourassa, cette dernière a été enlacée par deux manifestants ayant à la fois fait fi des règles de distanciation physique et de son consentement, ce dimanche 26 juillet.

«Ça peut sembler rigolo. Non, un “câlin” non-désiré n’est pas moins pire qu’une insulte ou que des menaces. Les femmes journalistes ne devraient pas avoir à faire leur travail en regardant constamment par-dessus leur épaule pour voir si quelqu’un va entrer dans “leur bulle”», a commenté Kariane Bourassa, par l’entremise de ses réseaux sociaux, en publiant une photo de l’incident.

«Ces messieurs se trouvaient drôles, pour ma part, je trouve ça déplacé. Surtout en temps de pandémie. Surtout avec cette énième vague de dénonciations... Alors qu’on tente de sensibiliser les citoyens face aux agressions.»

Des gestes qui ont été vivement critiqués sur les réseaux sociaux par les confrères et consoeurs de la journaliste.

Rappelons qu’un jeune homme qui prenait également la pandémie de COVID-19 à la légère - et qui avait pu être facilement identifié - avait perdu son emploi, en avril dernier, après la diffusion d’une vidéo dans laquelle il toussait sur un terminal de paiement.

De son côté, Yves Poirier a dû lui aussi essuyer sa part d’injures, ce samedi 25 juillet, alors qu’il couvrait une manifestation similaire au parc du Mont-Royal, au pied du monument George-Étienne Cartier. Un manifestant lui a même lancé une bière alors qu’il était en direct, sur les ondes du réseau TVA.

Des gestes que le principal intéressé a également dénoncé par l’entremise de son compte Twitter.