POLITIQUE
12/06/2019 09:49 EDT

Une enquête réclamée sur un juge qui aurait aidé une amie

Il aurait devancé sa comparution et l'aurait acquittée.

La ministre de la Justice, Sonia LeBel, a demandé au Conseil de la magistrature d’enquêter sur un juge qui aurait aidé une amie accusée d’avoir enfreint le code de la route en devançant sa comparution et en l’acquittant.

Mme LeBel a dit aux journalistes, mardi, qu’elle avait trouvé les allégations “suffisamment sérieuses” pour réclamer une enquête.

Le “Journal de Montréal” rapportait mardi matin que le juge à la retraite Jean Herbert était intervenu pour accommoder l’une de ses amies lorsqu’il siégeait à la Cour municipale de Longueuil.

Le juge Herbert aurait été contacté par la dame qui lui aurait demandé de devancer sa comparution parce qu’elle partait en voyage.

Son amie Diane Lelièvre avait reçu une contravention pour avoir omis un arrêt et avait choisi de la contester, selon l’enquête du “Journal de Montréal”. Lors de la comparution, le juge Herbert aurait rapidement acquitté Mme Lelièvre parce qu’il disait faire face à deux versions contradictoires.

En entrevue avec le quotidien montréalais, le juge à la retraite n’a pas nié les informations, et il a même dit qu’il était déjà intervenu pour modifier les dates de comparutions d’autres connaissances ou amis.

“Vous allez comprendre que compte tenu que le Conseil de la magistrature doit faire enquête, je vais me limiter à ces commentaires-là”, a conclu la ministre LeBel.