NOUVELLES
29/07/2020 14:14 EDT

Journaliste de TVA: un homme arrêté pour des menaces sur les réseaux sociaux

Il a été libéré sous promesse de comparaître à une date ultérieure.

Paul Chiasson/La Presse canadienne
La SQ a arrêté un homme relativement «à des menaces qu'il aurait tenues sur les réseaux sociaux». (photo d'archives)

Un homme a été arrêté par la Sûreté du Québec pour des menaces qu’il aurait proférées sur les réseaux sociaux à l’endroit de la journaliste de TVA Kariane Bourassa, qui a été enlacée par deux hommes alors qu’elle effectuait un reportage en direct.

L’incident avec la journaliste s’est déroulé dimanche dernier, alors qu’elle couvrait une manifestation antimasques à Québec en lien avec la pandémie de COVID-19.

Un porte-parole de la SQ, Louis-Philippe Bibeau, a indiqué que le corps policier avait arrêté mardi un homme dans la vingtaine, originaire des Laurentides, relativement «à des menaces qu’il aurait tenues sur les réseaux sociaux».

Il a été libéré sous promesse de comparaître à une date ultérieure.

Le dossier sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) pour analyse, a indiqué M. Bibeau.

En conférence de presse, lundi à Montréal, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, avait dénoncé le fait que certains manifestants opposés au port du masque s’en sont pris à des journalistes.

Mme Guilbault avait jugé inacceptable ce genre d’incidents, notamment celui ayant touché la journaliste Kariane Bourassa.

La ministre a dit qu’elle avait été «très choquée» d’observer des centaines de manifestants à Québec et à Montréal défiler dans les rues au mépris des consignes de distanciation physique et du port du couvre-visage.

«Personne n’a le droit de mettre en danger les autres», a-t-elle insisté, soulignant que le gouvernement planche sur le «resserrement des mesures répressives».