DIVERTISSEMENT
03/07/2019 00:07 EDT

José Gaudet fait le point sur les récents chambardements dans sa vie

Rupture, déménagement, nouvelle flamme, fin de projet...

HuffPost Québec

Invité de l’émission Sucré salé, ce mardi 2 juillet, José Gaudet s’est ouvert à Patrice Bélanger sur les nombreux changements ayant récemment bouleversé aussi bien sa vie personnelle que professionnelle.

À l’intérieur de sa nouvelle maison pas encore meublée, l’animateur a abordé sa récente rupture avec Ève Nancy Ouellette, avec qui il a partagé 18 ans de son existence, sa relation avec sa nouvelle conjointe Andréa, et la fin de sa participation à l’émission de radio Ça rentre au poste.

C’est en emménageant dans sa nouvelle demeure que José Gaudet tournera la page sur un long chapitre de sa vie. Ce dernier confie d’ailleurs que sa séparation lui avait permis de souder davantage les liens avec sa fille Satine, dont il était déjà très proche.

«On a rendu ça bien le fun des deux bords, a-t-il lancé. Je suis super fier de l’exemple qu’on a donné aux enfants par la façon dont on s’est séparés : pas de chicane, des discussions, doucement. Je suis fier de la façon dont on a géré la suite.»

José Gaudet a par la suite expliqué pourquoi il avait choisi le tapis rouge tout sauf discret du Gala Artis pour présenter sa nouvelle flamme au public québécois.

«Je n’ai pas trop réfléchi, a-t-il blagué dans un premier temps. J’ai pensé y aller avec ma fille, j’ai pensé y aller seul. Mais en même temps, je suis amoureux, ça va bien, on est contents. Je me suis dit : ″Si c’est mon amoureuse, il faut que j’y aille avec″. Je me suis reviré de bord et je lui ai dit : ″Je sais que tu as juste dix jours pour te trouver une robe et un kit, mais je te fais confiance!″»

Grands retours et fin de parcours

José Gaudet a également été invité à commenter la fin surprise de l’aventure radiophonique pour le trio qu’il formait avec Marie-Christine Proulx et Richard Turcotte à la barre de Ça rentre au poste, alors que l’émission rencontrait pourtant le succès escompté.

Une décision dont les motivations demeurent d’ailleurs toujours nébuleuses dans l’esprit des principaux intéressés.

«C’est une surprise, parce qu’on était le show le mieux positionné de notre antenne [...] Notre boss nous a promis qu’il nous emmènerait prendre une bière et qu’on en jaserait, mais à la base, sur le coup, on ne l’a pas su.»

Quant à l’avenir, l’humoriste confie qu’il serait tout à fait envisageable de le voir remonter sur scène en compagnie de son vieux complice Mario Tessier pour un show «revival» des Grandes gueules, avec lequel il voudrait faire vibrer la fibre nostalgique du public, et surtout «se payer la traite au coton».

Entretemps, José Gaudet retrouvera Julie Bélanger à la barre de l’émission Ça finit bien la semaine cet automne, sur les ondes de TVA.

À VOIR AUSSI: