NOUVELLES
23/02/2021 10:55 EST

De jeunes Québécois en Cour d'appel pour forcer Ottawa à agir pour le climat

Ils veulent que le fédéral en fasse plus et que le Canada cesse de trôner en haut du palmarès des pays qui émettent le plus de gaz à effet de serre par habitant.

Getty Images

MONTRÉAL - Un groupe de jeunes Québécois espèrent que cette fois-ci sera la bonne: ils seront en Cour d’appel mardi, afin d’obtenir la permission de poursuivre Ottawa pour son inaction dans la lutte contre les changements climatiques.

Ils veulent qu’Ottawa en fasse plus et que le Canada cesse de trôner en haut du palmarès des pays qui émettent le plus de gaz à effet de serre (GES) par habitant.

Leur action a pour but pour de forcer le fédéral à agir.

Ils demanderont ainsi à la Cour d’appel de donner le feu vert à une action collective qui serait alors intentée au nom de tous les Québécois de 35 ans et moins, car ce sont eux, disent-ils, qui seront privés de leur droit à un environnement sain. Ils subiront plus que leurs aînés les effets néfastes de la pollution et du réchauffement de la planète, et ce, pendant plus longtemps.

La Cour supérieure a refusé de l’autoriser en juillet 2019.

C’est pourquoi les jeunes se tournent maintenant vers la Cour d’appel.

Si elle permet à l’action d’aller de l’avant, toutes les étapes devant mener à procès pourront alors être franchies.

Les jeunes réclament notamment au gouvernement fédéral des dommages punitifs de 100 $ par Québécois de moins de 35 ans. Cela constituerait une cagnotte de 340 millions $, ont-ils calculé.

Mais parce qu’il serait onéreux et complexe de remettre un chèque à chaque citoyen, il sera demandé que l’argent obtenu serve à mettre en place une mesure réparatrice pour tenter de freiner le réchauffement climatique.