Vivre

Oui aux cheveux au naturel comme Jennifer Aniston!

Pourquoi se soumettre à la dictature du fer à lisser ou du brushing, chaque matin ou presque, lorsque la nature nous a dotées d’une crinière ondulée, bouclée?

Et si on laissait notre nature vraiment s’exprimer jusqu’aux pointes de nos cheveux? Jennifer Aniston en a fait une démonstration parfaite, à la fois inspirante et décomplexante. Pourquoi lutter contre le naturel? Telle est la question.

Chris McMillan, le coiffeur star, a partagé sur Instagram ce cliché de la comédienne qu’il a coiffée (légèrement). Elle affiche une chevelure ondulée et sauvage.

« Les cheveux de Jen sont naturellement bouclés et vagués. Le séchage est naturel et la retouche minimale avec un brushing sur les racines et quelques touches de fer à boucler ici et là.»

Voici donc la vraie nature de Jennifer Aniston, loin de son personnage de Rachel dans Friends au brushing toujours impeccable, mais finalement un peu ... ennuyeux.

Pourquoi se soumettre à la dictature du fer à lisser ou du brushing, chaque matin ou presque, lorsque la nature nous a dotées d’une crinière ondulée, bouclée, frisée, peu importe le terme d’ailleurs?

Eh bien personne, et certainement pas les défilés et photos de mode, qui depuis plusieurs années nous donnent à voir des crinières naturelles et indomptées.

Trop souvent, c’est le fait de se dévoiler au naturel qui nous freine, comme si une mise en beauté permettait de cacher un peu notre vraie nature.

Nous on dit: oui au naturel, aux mèches rebelles, aux épis incompris, aux couettes insoumises, aux crinières aux volutes indéfinies!

Les indispensables des cheveux bouclés

Plus fragiles que les cheveux raides, il est important de les nourrir et les hydrater en profondeur. Pour cela, cap sur les shampooings nourrissants et les revitalisants hydratants afin que la fibre capillaire soit parfaitement gainée et donc protégée.

Les laver modérément

Côté nettoyage, un à deux shampooings par semaine suffisent largement, car il faut éviter de trop les laver pour ne pas agresser le cuir chevelu et le cheveu fragile par nature.

Bannir le séchage agressif

On évite autant que possible les brushings et les lissages répétés qui ne feront qu’aggraver la sécheresse capillaire et donc les frisottis incontrôlés. De temps en temps, on laisse sécher sa crinière à l’air libre juste en essorant les cheveux avec une serviette. En hiver, on opte pour un séchage à une température plus basse.