DIVERTISSEMENT
01/04/2020 16:40 EDT

COVID-19: les mots justes de Jean-Luc Mongrain

«C’est une nouvelle force, celle du respect de l’autre et de la compassion...»

Julie Mainville via Instagram/archivesrc

Jean-Luc Mongrain n’aurait pu choisir un moment plus approprié pour «recréer la relation» qu’il a bâtie et entretenue avec le public québécois au fil des ans, voire des décennies, en lançant sa page Facebook.

«J’ai le goût d’échanger avec vous, de connaître vos propos mesurés face aux situations que nous vivons collectivement, de commenter l’actualité, de donner mon opinion sans demander d’avoir raison et au risque de me tromper», a-t-il déclaré dans un premier message partagé hier.

Le principal intéressé, qui compte utiliser cet outil pour faire les choses à sa façon, a poursuivi de plus belle, ce mercredi 1er avril, en partageant sa vision posée de la situation entourant la pandémie de COVID-19, en particulier en ce qui a trait aux différents mouvements de solidarité.

 Il écrit:

«Je pense au paradoxe de la solidarité en ces moments ou nous nous retrouvons isolés par cette même solidarité. Nous avons toujours eu tendance à identifier les mouvements de solidarité par la force des rassemblements alors qu’aujourd’hui c’est dans l’isolement que se manifeste notre appartenance et notre sensibilité à la collectivité.

C’est inusité pour l’animal social que nous sommes. Il est plus difficile de saisir que notre participation n’est pas dans le regroupement mais dans l’isolement, cela demande à mon sens encore plus d’efforts et d’abnégation.

On ne touche à personne, on n’a plus de contact si ce n’est que virtuellement et pourtant, nous sommes tous ensemble pour nous protéger collectivement. C’est une nouvelle force, celle du respect de l’autre et de la compassion.»

La population québécoise est visiblement bien heureuse de renouer avec l’animateur, alors qu’un peu plus de 24 heures après son arrivée sur le réseau social, la page de Jean-Luc Mongrain était déjà suivie par près de 9500 internautes.