BIEN-ÊTRE
02/07/2019 14:53 EDT | Actualisé 02/07/2019 14:57 EDT

Ivanka Trump a rendez-vous avec l'Histoire dans ce nouveau «meme» favori d'Internet

«#UnwantedIvanka» a été intégrée aux événements les plus déterminants, du Jour J au premier atterrissage sur la Lune.

ASSOCIATED PRESS
Donald Trump et Ivanka Trump discutent avec la reine Maxima d'Hollande (la deuxième à partir de la gauche), à la suite du sommet du G20 à Osaka, au Japon.

Ivanka Trump a expérimenté un moment plutôt malaisant le mois passé pendant le sommet du G20 au Japon et bien sûr, Twitter l’a transformé en blague et en une série de «memes».

Tout a commencé pendant le week-end, alors qu’une vidéo de la fille aînée du président Donald Trump parlant aux grands dirigeants du monde est devenue virale après sa publication par le gouvernement français sur Instagram. Le clip semblait montrer Ivanka tentant de s’immiscer dans une conversation entre le président français Emmanuel Macron, le premier ministre canadien Justin Trudeau, la première ministre britannique Theresa May et la directrice du Fonds monétaire international  Christine Lagarde.

En réponse à cette vidéo, Erin Ryan, de Crooked Media, a demandé aux utilisateurs des médias sociaux de «photoshopper Ivanka, l’intruse malvenue tentant de se frayer un chemin dans l’arêne des grands», dans une série d’événements culturels et historiques clés, allant de la célébration du but de la star du soccer Megan Rapinoe à la Convention constitutionnelle de 1787.

Les utilisateurs de Twitter n’ont pas déçu en présentant une série de clichés modifiés, incluant ceux de la conférence de Yalta sur la réorganisation de l’après-Seconde Guerre mondiale en 1945, du premier atterrissage sur la Lune et même des «Golden Girls» autour d’une table de cuisine.

C’est ainsi que le mot-clic «#UnwantedIvanka» (#IndésirableIvanka) est né.

Commentant la popularité de son appel à l’action, Ryan a twitté lundi qu’elle l’a fait parce qu’«elle trouve sa présence au sein de négociations diplomatiques de très haut niveau embarrassante, ridicule et dangereuse.»

 «La raison pour laquelle ç’a été autant populaire, c’est que *beaucoup* de gens à travers le monde sont apparemment d’accord», a-t-elle avancé.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

À VOIR AUSSI: Photo de famille des dirigeants du G20