DIVERTISSEMENT
22/07/2019 16:26 EDT | Actualisé 22/07/2019 16:28 EDT

Cinq artistes québécois à repérer sur les scènes d’Osheaga

Du hip-hop à l’électro en passant par le rock et la pop, nous vous avons déniché cinq talents bien de chez nous qu'on ne voudra pas manquer à la 14e édition du festival.

Maya Fuhr
Anemone

Si la saison des festivals est déjà bien entamée pour plusieurs Québécois, certains d’entre nous attendent impatiemment le début du mois d’août pour assister à Osheaga.

Cette année, le rendez-vous des mélomanes présente plus de 100 artistes d’ici et d’ailleurs. Du hip-hop à l’électro en passant par le rock et la pop, nous vous avons déniché cinq talents bien de chez nous à ne pas manquer sur l’une des six scènes du festival déployant sa 14e édition au parc Jean-Drapeau.

 

Naya Ali - hip-hop (2 août, scène verte)


Après des études à Concordia et un boulot en marketing qui ne lui convenait pas, la rappeuse québécoise d’origine éthiopienne a décidé de consacrer tout son temps à la musique. Elle a fait irruption sur la scène montréalaise en 2017, avec un premier single, Ra Ra. Il ressort de son EP lancé en novembre dernier, Higher Self, et de son nouveau morceau, Get It Right, beaucoup d’assurance, une attention particulière au lyrisme et un côté authentique. Une artiste déterminée qui «veut être vraie», qui s’assume et qui veut ouvrir la voie, «un jour à la fois». Pour les fans de Kendrick Lamar ou Kid Cudi!

 

MUNYA - indie pop (3 août, scène des arbres)


Née dans la ville de Saguenay, Josie Boivin, alias MUNYA, a d’abord été formée en piano classique. Après une adolescence marquée par le monde compétitif de l’opéra, elle a entrepris des études en jazz à l’Université de Montréal. Une apparition au festival Pop Montréal l’a poussée à l’écriture et depuis, elle a produit trois EPs inspirés par des endroits significatifs dans sa vie et... David Lynch. Bien qu’encore méconnue au Québec, elle crée l’engouement chez nos voisins du Sud en 2018 avec une critique élogieuse sur le prestigieux site Pitchfork et une présence remarquée au South by Southwest en mars dernier. Sa dream pop aux accents sixties vous charmera!  

 

ANEMONE - indie rock (3 août, scène des arbres)


Formé en 2015, le groupe ANEMONE est un quintette qui allie dream pop, psychédélisme et rock ’60s avec brio. Avec en tête la chanteuse Chloé Soldevila, formée en musique classique, la musique de ce groupe donne des fourmis dans les jambes et met le sourire au visage. 

 

Les Louanges (3 août, scène des arbres)


Vincent Roberge a bien fait parler de lui au cours de la dernière année. La nuit est une panthère, son premier opus complet, a d’ailleurs récemment été nommé pour le prix Polaris, qui récompense le meilleur album de l’année au Canada. Il est aussi devenu la Révélation Radio-Canada en chanson/pop en 2019. Le multi-instrumentiste accroche avec sa musique planante, groovy et un brin suggestive. À découvrir, si ce n’est pas déjà fait!

 

Kaytranada - électronique (4 août, scène verte)


Le producteur canado-haïtien est arrivé sur la scène montréalaise au début des années 2010 et est devenu depuis un incontournable du genre. Il mêle beats hip-hop inspirés par J Dilla et house hypnotisante. Son premier album complet, 99.9%, a remporté le Juno de l’album électro de l’année en 2017. Sa «palette sonore mélodieuse» vous fera vous déhancher à souhait!

 

Et pour ceux qui voudraient voir encore plus d’artistes québécois, mentionnons aussi la présence de BRAIDS, Radiant Baby, laye, The Franklin Electric, CRi et FouKi. Pour en savoir plus sur la programmation d’Osheaga, visitez le site suivant: https://www.osheaga.com/fr.