Confinés, les hôteliers nous montrent comment faire «comme à l’hôtel»

Pour un confinement plus douillet.

À défaut de pouvoir profiter d’un séjour à l’hôtel pendant le confinement, certains employés du secteur hôtelier du Grand Montréal ont eu l’idée de partager leur savoir-faire de façon ludique pour apporter une touche de luxe et de confort chez vous.

Dans une série de capsules vidéo baptisée le Projet Ananas, fruit symbole de l’hospitalité, ils y vont de leçons simples pour nous apprendre à dresser une belle table, concocter des pâtes maison, faire un beau lit et même plier le papier de toilette (maintenant que vous avez des réserves illimitées).

«En créant cette campagne, l’idée était d’entamer un dialogue avec les Québécois.es, et du même coup, les aider à traverser la période de confinement. C’est l’occasion de leur laisser savoir que les hôteliers ont hâte de pouvoir les accueillir de nouveau dans leurs établissements, lorsque la situation le permettra. D’ici là, notre industrie demeure présente», affirme Eve Paré, présidente-directrice générale de l’Association des Hôtels du Grand Montréal, qui a contribué à mettre sur pied le Projet Ananas.

C’est plus d’une centaine d’hôtels montréalais qui sont sur pause depuis le début de la pandémie de COVID-19, forçant la mise à pied temporaire d’environ 85% de leurs employés.

En attendant, ils sont à votre service… Mais à distance grâce à cette initiative qui ne manque pas de faire sourire.

Les 15 hôtels les plus fous au monde