Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Histoires de la vie covidienne

Histoires de la vie covidienne, ce sont des témoignages de familles qui ont vu la COVID-19 transformer leur vie, radicalement.

En croisant le regard de différentes générations, cette série nous plonge dans ces parcours marqués par la pandémie.

Harcèlement et COVID-19: «Mon fils pointé du doigt comme s’il avait la peste»
La gaspésienne Gabrielle Côté était loin d’imaginer que pire que de voir son fils de 19 ans infecté par la COVID-19, ce serait la réaction des gens qui transformerait leur vie en cauchemar.

Par Céline Gobert
«La pandémie m’a donné la force de le quitter...»
«Au printemps dernier, je voyais tous les gens autour de moi être chamboulés et dévastés par ce qu’entraînait la COVID: ils ne pouvaient plus voir leurs amis, ils étaient coupés de leur famille. C’est à ce moment-là que je me suis rendu compte que ma vie était déjà comme ça. Je me suis dit que j’étais en confinement depuis huit ans.»

Par Céline Gobert
«Dégoûtée» de son métier, elle lâche tout et retrouve le bonheur durant la pandémie
Myriam Andraos ne se fait plus appeler «Maître». Mais elle a retrouvé le goût de vivre. Non seulement la jeune femme s’est rapprochée de la nature, elle s'est aussi rapprochée d’elle-même, de son conjoint et de sa belle-fille de six ans.

Par Céline Gobert
Mykaell, 29 ans, trans: «Ma mère m’a accepté comme je suis grâce au confinement.»
Après son coming out trans, Mykaell a fait face au long silence de sa mère. La COVID-19 les a réconciliés.

Par Céline Gobert
À 28 ans, il retourne vivre sur la ferme familiale grâce à la pandémie
Quand la pandémie a frappé, Samuel ressent alors la nécessité viscérale d’un «retour aux sources». Privé des soirées au théâtre, de ses amis, des repas au restaurant, le jeune homme décide de faire ses valises.

Par Céline Gobert
Yahou!, un clown qui a hâte de pouvoir retourner dans les CHSLD
Avec la pandémie, le clown thérapeutique arrive tout de même à faire du bénévolat à temps plein.

Par Katia Tobar
Quand l’école à la maison est (finalement) un «cadeau»
Henri Boisseau-Ouellet, 12 ans, est en 6e année, et fait l’école à la maison. Mais pas à distance, via un lien Zoom ou Teams où les enseignants jonglent entre les élèves qui oublient d’éteindre leur micro et ceux qui ont une connexion défectueuse. Rencontre avec une famille qui a choisi de vivre ensemble, toute la journée, la pandémie.

Par Katia Tobar

➤ Revenez voir cette page bientôt, d’autres histoires sont en préparation...

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.