Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des solutions (pas trop sérieuses) pour mettre fin au #Halloweengate

Question que cette interminable saga (de 24 heures) soit derrière nous...

On pensait avoir vu le comble de la polarisation d’un débat avec les élections fédérales. C’était avant l’Halloween 2019.

Depuis mercredi après-midi, les Québécois ont un choix déchirant à faire: fêter l’Halloween le 31 octobre ou le 1er novembre?

N’en fallait pas plus pour déclencher une avalanche d’opinions sur la question.

Peut-être n’avez-vous pas encore arrêté votre décision à savoir si on peut déplacer la fête d’Halloween. Dans le but d’apaiser les esprits, voici quelques solutions proposer par des humoristes et des internautes pour mettre fin à cette interminable saga (qui durera 24 heures).

Un bon vieux Doodle

Doodle est l’outil par excellence pour trouver une date commune pour organiser un travail d’équipe, une réunion ou un événement.

L’humoriste Michelle Desrochers a donc proposé que chaque personne coche ses disponibilités pour faire un choix démocratique.

Passer l’Halloween deux fois ou plus

Dans toute situation où règne le chaos s’élèvent toujours des visionnaires au-dessus de la mêlée.

Au lieu de faire un choix entre le 31 octobre et le 1er novembre, pourquoi ne pas faire la récolte de bonbons les deux soirs?

Cet enfant ira loin dans la vie.

Et maintenant, voici la version pour les adultes. Gardez toujours un petit bol de bonbons ou une bouteille de rouge près de la porte, au cas où...

Célébrer l’Halloween avant tout le monde

Donald Trump avait vu venir ce scandale. Pour éviter qu’il ne fasse ombrage au processus entamé en vue de sa destitution, il a décidé de donner des bonbons le 28 octobre au lieu du 31.

Le président américain n’a d’ailleurs pas voulu jeter de l’huile sur le feu alors qu’il n’a publié aucun tweet concernant le #HalloweenGate.

Une mauvaise blague?

Peut-être en fait que le report de l’Halloween d’une journée n’est qu’une mauvaise blague et que les municipalités annonceront cet après-midi que la fête a bel et bien lieu ce soir? Théorie très intéressante de l’auteure et humoriste Léa Stréliski. 🕵️‍♀️

Noël s’en vient

Si vous êtes déçus de ce report de l’Halloween, dites-vous au moins qu’il éloigne d’une journée la musique de Noël. Comme quoi on peut toujours soutirer du positif!

À voir: comment la citrouille est-elle devenue le symbole de l’Halloween?

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.