NOUVELLES
03/09/2020 10:29 EDT | Actualisé 03/09/2020 14:36 EDT

Une Halloween différente, prévient déjà Horacio Arruda

Après la météo, c'est maintenant la COVID-19 qui change les plans de l'Halloween.

Cavan Images via Getty Images

L’Halloween risque d’être perturbée pour une deuxième année de suite.

À moins de deux mois du 31 octobre, le directeur national de la santé publique du Québec, Horacio Arruda, a indiqué que cette fête ne sera probablement pas célébrée de la même manière qu’à l’habitude en 2020.

«L’Halloween, ça ne pourra pas être de la même façon», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse sur le bilan de la COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean, mercredi.

«S’il y a un Halloween, ça devra être un Halloween spécial différent (sic)», a-t-il ajouté plus tard dans sa réponse, en se questionnant sur la possibilité de la célébrer virtuellement.

Le Dr Arruda a mentionné que la santé publique analysait déjà la situation. Il a annoncé qu’un comité scientifique se penchera sur la question. 

«L’Halloween, où tout le monde se promène côte à côte en train d’attendre dans la maison, ça me préoccupe. En même temps, enlever des fêtes, des choses extraordinaires pour les enfants en termes de développement... On va voir. Peut-être qu’il y aura des stratégies nouvelles pour fêter l’Halloween, mais sans exposer les gens», a-t-il expliqué.

Le Dr Arruda a dit s’inquiéter des bonbons qui «viennent de plusieurs sources» et qui sont «manipulés par plusieurs personnes».

Le directeur national de la santé publique a avisé que la population sera tenue au courant puisque certains citoyens ont déjà commencé à magasiner des costumes et à acheter des bonbons.

En 2019, l’Halloween avait été reportée dans plusieurs municipalités en raison de grandes accumulations de pluie et de forts vents.

À VOIR ÉGALEMENT: