NOUVELLES
02/12/2019 09:33 EST

Guy Lafleur a subi une autre opération

Il s'est fait retirer le lobe supérieur de l’un de ses poumons.

Andre Ringuette via Getty Images
Photo d'archives de Guy Lafleur.

MONTRÉAL — Le Canadien de Montréal a annoncé que le légendaire Guy Lafleur avait subi une opération visant à retirer le lobe supérieur de l’un de ses poumons, ainsi que l’ablation de ganglions.

La nouvelle a été publiée par voie de communiqué, peu après 16h30 dimanche, à la demande de la famille de Lafleur.

Le communiqué précise que l’intervention chirurgicale a été effectuée le jeudi 28 novembre au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Selon le communiqué, l’opération s’est déroulée avec succès.

Lafleur demeure sous observation à l’hôpital et devrait retourner chez lui dans les prochains jours afin de poursuivre sa convalescence, ajoute le communiqué du Canadien.

Pour Lafleur, il s’agit d’une deuxième opération majeure en un peu plus de deux mois. Vers la fin du mois de septembre, Lafleur avait subi un quadruple pontage coronarien, après qu’un examen de routine eut permis de déceler un trouble cardiaque.

L’opération s’était déroulée avec succès et les médecins prévoyaient un rétablissement complet au terme d’une convalescence de plusieurs mois, avait précisé la famille de Lafleur, par l’entremise du Canadien.

Âgé de 68 ans, Lafleur a été l’un des joueurs les plus électrisants des années 70.

Premier choix du repêchage de 1971, à la suite d’une campagne de 130 buts et 209 points en 62 matchs avec les Remparts de Québec, Lafleur a eu besoin de trois saisons complètes avant d’exploser et devenir la grande vedette de la LNH.

En 1974, Lafleur a amorcé une séquence de six saisons avec au moins 50 buts et 100 points, devenant le premier joueur dans l’histoire de la LNH à réussir pareil tour de force.

Il a connu sa meilleure campagne en 1976-77 alors qu’il a amassé 56 buts et 80 aides, en route vers le deuxième de trois trophées Art-Ross consécutifs. Lors de cette spectaculaire saison, il s’est aussi vu remettre les trophées Hart et Lester-B. Pearson, ainsi que le Conn Smythe à titre de joueur le plus utile à son équipe pendant les séries éliminatoires après une récolte de 26 points en 14 rencontres.

L’année suivante, il a marqué 60 buts et totalisé 132 points.

Vainqueur de la coupe Stanley en cinq occasions avec le Tricolore, Lafleur a annoncé sa retraite après 19 matchs avec le Canadien en 1984. Il est sorti de sa retraite en 1988, avec les Rangers de New York, avant de se joindre aux Nordiques de Québec pour les deux dernières campagnes de sa carrière.

En 1126 matchs dans la LNH, Lafleur a totalisé 560 buts et 793 aides pour un total de 1353 points. Pendant ses 14 saisons avec le Tricolore, il a inscrit 518 buts et 1246 points en saison régulière, le tout en 961 parties.

Lafleur a été admis au Temple de la renommée du hockey en 1988 et en avril dernier, il a été nommé le meilleur joueur dans l’histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

À voir: Ciccone rend hommage à Guy Carbonneau