NOUVELLES
21/01/2021 14:23 EST

Greta Thunberg ridiculise un tweet de Ted Cruz sur l'Accord de Paris

La jeune activiste n'a pas hésité à se moquer des récents propos du sénateur républicain.

La militante pour des actions contre les changements climatiques Greta Thunberg est sur une lancée cette semaine.

Au lendemain d’un message cinglant à l’intention de Donald Trump, l’activiste suédoise a récidivé jeudi avec un court message destiné au sénateur Ted Cruz. Un coup subtil sans même s’adresser par son nom au républicain du Texas.

«Tellement heureuse que les États-Unis aient enfin rejoint l’Accord de Pittsburgh, a écrit Thunberg. Bienvenue à nouveau!»

La réplique arrive à peine 12 heures après que Cruz eut fustigé la décision du président Joe Biden, au premier jour, de réintégrer l’Accord de Paris sur le climat.  

«En rejoignant l’Accord de Paris sur le climat, le président Biden se montre plus intéressé par le point de vue des citoyens de Paris que par les emplois des citoyens de Pittsburgh, a écrit Cruz. Cet accord n’aura pas d’impact sur le climat et nuira aux Américains.»

Le tweet de Cruz suggère qu’il pense que l’entente internationale serait plutôt liée à la politique française.

La remarque sur Pittsburgh provient en fait de Trump, dont l’administration avait officiellement retiré les États-Unis du pacte mondial en 2020. Dans un discours de 2017 annonçant son intention de se retirer, Trump avait déclaré: «J’ai été élu pour représenter les citoyens de Pittsburgh, pas Paris.»

Le maire de Pittsburgh, Bill Peduto, n’avait pas apprécié la remarque du président de l’époque. Il avait tweeté en réponse à Trump que sa ville approuvait en fait l’accord sur le climat et aimerait défendre ses valeurs.

Mercredi, Thunberg a réglé un autre dossier avec Trump à l’occasion de son départ de Washington. Elle a tweeté une photo de Trump embarquant sur Marine One à la Maison-Blanche avec la légende: «Il a l’air d’un vieil homme très heureux qui est impatient de découvrir un avenir radieux et merveilleux. C’est si beau à voir!»

 

Ce tweet revenait sur des propos tenus par Trump après que Thunberg eut prononcé un discours émotif devant les dirigeants mondiaux à l’ONU en 2019. Trump avait alors lancé de façon sarcastique qu’elle semblait être une «très heureuse jeune fille».  

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.