NOUVELLES
28/01/2020 15:19 EST

Le gouvernement américain tente de développer un vaccin contre le nouveau coronavirus

Il faudra trois mois pour lancer un essai de phase 1, puis trois mois pour obtenir des données, avant d’éventuellement lancer une phase 2 sur un plus grand nombre de personnes.

ASSOCIATED PRESS Photo/Heng Sinith
Les élèves font la queue pour se désinfecter les mains avant leur cours du matin dans une école de haute à Phnom Penh, au Cambodge, le mardi 28 janvier 2020.

Les chercheurs des Instituts nationaux de santé américains (NIH) ont lancé le développement d’un vaccin contre le nouveau coronavirus apparu en Chine, 2019-nCoV, un travail qui prendra des mois, a annoncé un haut responsable de santé mardi.

«Nous avons déjà lancé le développement d’un vaccin aux NIH et avec nombre de nos collaborateurs», a déclaré Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des maladies infectieuses, lors d’une conférence de presse à Washington avec le secrétaire américain à la Santé.

Anthony Fauci a convenu qu’il était possible que l’épidémie décline avant que le vaccin ne soit prêt, comme ce fut le cas lors de l’épidémie du Sras en 2002/2003.

Il faudra trois mois pour lancer un essai de phase 1, puis trois mois pour obtenir des données, avant d’éventuellement lancer une phase 2 sur un plus grand nombre de personnes, a dit le docteur.

Mais «nous avançons comme si nous devions déployer le vaccin», a-t-il dit. «Nous envisageons le pire des scénarios, au cas où cela devienne une plus grande épidémie».

Comme le secrétaire à la Santé Alex Azar lors de la même conférence de presse, il a appelé les scientifiques chinois à plus d’échanges avec les chercheurs américains.

«Ce serait vraiment bien si on avait plus d’interactions ouvertes, pas seulement en termes de santé publique, mais aussi dans le partage des données de recherche», a appelé Anthony Fauci.

À VOIR AUSSI: Le coronavirus sur le drapeau chinois : un journal danois créé la polémique